Et si les Chromebooks créaient la surprise ?

Le Chromebook Pixel de Goggle est le porte étendard de Chrome OS, le système d'exploitation de Mountain View.

Le Chromebook Pixel de Goggle est le porte étendard de Chrome OS, le système d'exploitation de Mountain View.

D'après une étude menée par ABI Research, il s'est écoulé 2,1 millions de Chromebooks en 2013. D'ici 5 ans, les ordinateurs animés par l'OS de Google pourraient représenter 4% des expéditions globales avec 11 millions d'unité vendues assure le cabinet d'études.

Microsoft et Apple auraient-ils du souci à se faire ? Jusqu'à présent considérées comme marginales, les ventes de Chromebooks semblent prendre leur envol. Selon le cabinet d'études ABI Research, il s'est écoulé 2,1 millions d'ordinateurs sous Chrome OS en 2013. Pour, son homologue NPD, ce chiffre avoisinerait plutôt les 1,8 millions, ce qui représente tout de même une hausse de 300% par rapport à 2012. Certains analystes vont même jusqu'à affirmer que les Chromebooks représentent déjà 10% du marché des notebooks.

Les constructeurs semblent d'ailleurs avoir pris le train en marche. Né en 2011 d'un partenariat entre Google, Samsung et Acer, le projet Chromebook a été rejoint ces 18 derniers mois par d'autres fabricants comme Dell, Lenovo ou encore HP. Selon la CEO du constructeur de Palo Alto, Meg Whitman, la demande croissante pour ces ordinateurs est évidente. De son côté, Samsung affirme en avoir vendu 1 million l'an passé, notamment dans le secteur de l'éducation. 

C'est d'ailleurs sur ce secteur, jusqu'à présent l'un des prés carrés d'Apple, que les Chromebooks pourraient rencontrer le plus franc succès. Avec un prix moyen qui avoisine les 338 $, ils sont particulièrement compétitifs. Mais si le cabinet ABI Research prévoit qu'ils représentent 4% des ventes globales d'ordinateurs personnels d'ici 2019 avec 11 millions d'unité vendues, il reste un long chemin à parcourir avant que les Chromebooks ne deviennent un vrai concurrent pour les PC et les Mac. Cela ne doit cependant pas empêcher les revendeurs d'en ajouter à leur catalogue, estiment nos confrères de Channelweb UK. 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité