Google porte le support des Chromebooks à 10 ans

le groupe de recherche d'intérêt public américain U.S. Public Interest Research Group (PIRG) a demandé à Google d'étendre la durée de vie des Chromebook à dix ans, ce qu'il a fait. (Crédit photo : D.R.)

le groupe de recherche d'intérêt public américain U.S. Public Interest Research Group (PIRG) a demandé à Google d'étendre la durée de vie des Chromebook à dix ans, ce qu'il a fait. (Crédit photo : D.R.)

Les Chromebooks bénéficient désormais d'un support plus long que les huit ans en vigueur jusqu'ici. L'annonce a été faite avant le week-end par Google. L'effet est rétroactif pour les terminaux livrés en 2019.

Dorénavant, les Chromebooks sont livrés avec dix ans de correctifs de sécurité et de mises à jour. Cette décision vise à résoudre le problème persistant de la durée de vie limitée de ces appareils. Google allonge également de deux ans la durée du support des Chromebooks sortis en 2019 ou plus tard, de sorte qu'ils bénéficieront également de dix ans de correctifs et de mises à jour. Les PC sous Windows ne sont pas éternels eux non plus. Mais avant 2021, Microsoft n'avait jamais fixé de date de fin de vie pour un poste de travail embarquant son OS. Cette année-là, la firme de Redmond a limité la mise à niveau de certains PC plus anciens vers Windows 11. L'une des différences entre les ordinateurs portables et les Chromebooks est que Google indique réellement à quel moment s'arrête la prise en charge des Chromebooks. En 2019, Google avait étendu la durée de prise en charge des Chromebooks à huit ans, contre cinq ans seulement auparavant. 

Étrangement, Google cache la date d'expiration des mises à jour automatiques (Auto Update Expiration) dans les pages d'aide pour Chrome Enterprise & Education. En comparant le numéro de modèle d'un Chromebook à la base de données de Google, on peut y trouver la date d'expiration du support de l'appareil. 

Une solution qui ne fait que repousser le problème 

Quoi qu'il en soit, la récente décision prise par Google ne met pas fin au problème : à un moment donné, l'éditeur cessera de fournir des correctifs pour tel ou tel Chromebook spécifique, exposant le matériel et son utilisateur. Si, pour un particulier, l'usage d'un Chromebook obsolète peut représenter un risque acceptable, pour une école ou une administration, ce défaut de support est incompatible avec une politique IT digne de ce nom. 

De plus, pas plus tard qu'en avril, des groupes ont fait valoir que la mise au rebut des Chromebooks du fait de ce défaut de support contribuait à la production de déchets électroniques. Et le groupe de recherche d'intérêt public américain U.S. Public Interest Research Group (PIRG) a demandé à Google d'étendre la durée de vie des Chromebook à dix ans, ce qu'il a fait. Cependant, la mise à niveau n'est pas automatique. Comme l'a déclaré Google, « un Chromebook livré en 2021 bénéficiera automatiquement de dix ans de mises à jour. Mais pour un Chromebook livré avant cette date, il faut que son propriétaire ou un responsable de l'IT active l'assistance supplémentaire ». On ne sait pas exactement comment tout cela se passera. « Plus d'informations sur les mises à jour étendues sont disponibles dans notre Centre d'aide, dans la console d'administration ou dans les paramètres », a indiqué Google. 

Google tente de limiter l'impact écologique des Chromebooks 

Pour permettre aux écoles et aux utilisateurs de recycler leurs Chromebooks, Google propose des solutions plus écologiques. En particulier, l'entreprise a mis en place des points de collecte partout dans le monde, repérables dans Google Maps. Le fournisseur vante également son programme de réparation, qui permet de maintenir en état de marche les Chromebooks existants. 

Normalement, les Chromebooks du marché sont suffisamment récents pour bénéficier d'un support de plusieurs années. Mais attention aux offres pièges : certains revendeurs pourraient essayer de placer des Chromebooks plus anciens, avec une date de support dépassée. Or, dans un an ou deux, ces Chromebooks seront pratiquement inutilisables. Ce problème ne disparaîtra pas non plus. Néanmoins, la décision de Google signifie que l'on pourra garder un Chromebook plus longtemps avant de devoir le recycler. C'est une étape positive.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, WiFi 7 et spatial pour étendre les réseaux

5G, WiFi 7 et spatial pour étendre les réseaux

Avec la 5G professionnelle, l'Open-RAN, le WiFi 7 et les communications spatiales en orbite basse, les réseaux sans fil devraient progressivement monter en puissance dans les...

Publicité