Gauss, l'IA générative selon Samsung

Sasmung a présenté son IA générative nommée Gauss qui pourrait se retrouver dans les prochains smartphones Galaxy. (Crédit Photo : IDG)

Sasmung a présenté son IA générative nommée Gauss qui pourrait se retrouver dans les prochains smartphones Galaxy. (Crédit Photo : IDG)

Samsung a dévoilé son IA générative nommée Gauss, en référence au mathématicien allemand. Dotée de capacités de codage et de création d'images, elle devrait prochainement être intégrée dans les terminaux du groupe.

Dans la longue liste des IA génératives (Bard, ChatGPT, Claude,...), il faudra ajouter Gauss présenté par Samsung. Le constructeur sud-coréen a choisi ce nom en référence au mathématicien allemand du XIXe siècle Carl Friedrich Gauss, qui a contribué à l'élaboration du théorème fondamental de l'algèbre, parmi de nombreuses autres découvertes. Il a notamment établi la théorie de la loi normale ou distribution normale, une base dans le domaine du machine learning et la recherche sur l'IA.

« De plus, le nom reflète l'approche adoptée par Samsung en ce qui concerne les modèles, qui est de tirer parti de tous les phénomènes et de toutes les connaissances existantes afin d'exploiter la puissance de l'IA pour améliorer la vie des consommateurs partout dans le monde », a déclaré l'entreprise dans un billet de blog.

De l'IA générative pour mobiles

On sait encore peu de choses sur Gauss, mais l'entreprise a déclaré qu'elle prévoyait d'intégrer trois fonctions essentielles du framework dans ses produits grand public à l'avenir. La première partie est Gauss Language, un grand modèle de langage (LLM) qui exécute des tâches d'IA générative avec du texte, notamment la traduction, les résumés de documents et la génération d'e-mails. Cette fonction permettra également d'améliorer les commandes vocales sur ses produits.

De son côté, Gauss Code est la deuxième fonction d'IA générative annoncée par Samsung. Destiné à être utilisé dans le cadre du développement de logiciels en interne, il promet un développement plus rapide ainsi que la génération de cas de test et la description de code. Enfin, Gauss Image apporte aux terminaux Samsung une capacité semblable à celle de Midjourney ou de DALL-E, c'est à dire la possibilité de créer des images à partir d'un message ou d'améliorer la netteté d'images de faible résolution.

Une IA sûre et en attente d'intégration dans les mobiles

Comme l'indique le billet de blog, Samsung s'est aussi engagé à respecter les directives en matière de sécurité et de protection de la vie privée pour un développement responsable de l'IA. « Samsung ne se contente pas de développer des technologies d'IA, mais prend plusieurs mesures pour garantir une utilisation sûre de l'IA », a déclaré l'entreprise. « Grâce à l'AI Red Team, Samsung renforce la capacité de supprimer et de surveiller de manière proactive les problèmes de sécurité et de confidentialité pouvant survenir dans l'ensemble du processus, depuis la collecte de données jusqu'au développement de modèles d'IA, au déploiement de services et aux résultats générés par l'IA, tout en gardant à l'esprit les principes de l'éthique de l'IA ».

Ritu Jyoti, vice-présidente de groupe pour l'IA et l'automatisation chez IDC, a déclaré que l'IA orientée vers le grand public est la technologie du moment, et qu'il sera intéressant de voir si Samsung introduit Gauss dans son prochain smartphone Galaxy S24. « Si, individuellement, les modèles de langage, de code ou d'image Gauss de Samsung ne sont pas nécessairement révolutionnaires, s'ils sont intégrés collectivement dans leurs produits avec la sécurité appropriée, ils peuvent transformer l'expérience du consommateur », a-t-elle déclaré. Le constructeur a indiqué que Gauss était actuellement utilisé en interne, mais n'a pas fourni de calendrier plus précis pour les déploiements publics. Et si Gauss arrive après les autres dans l'espace de l'IA générative, Samsung est l'un des premiers fabricants grand public à l'introduire dans ses matériels.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité