Hitachi va débourser 9,6 Md$ pour acquérir GlobalLogic

GlobalLogic élabore des plateformes logicielles pour différents clients dont Sprint, Volvo... (Crédit Photo: DR)

GlobalLogic élabore des plateformes logicielles pour différents clients dont Sprint, Volvo... (Crédit Photo: DR)

En pleine refonte de ses activités, Hitachi s'apprête à racheter l'éditeur américain GlobalLogic pour 9,6 milliards de dollars.

Engagé dans un recentrage autour du secteur de l'IT, Hitachi va s'emparer de l'éditeur américain GlobalLogic. Le montant de cette opération est estimé à 9,6 milliards de dollars (dette comprise). Le groupe japonais met donc la main sur une société fondée en 2000 et qui développe des plateformes logicielles dans différents domaines. Elle comprend 20 000 employés dans 14 pays adressant 400 clients.

La société américaine était jusqu'alors détenue à Canada Pension Plan Investment Board, Partners Group AG (45% chacun) et d'autres investisseurs y compris les dirigeants de GlobalLogic. Hitachi prévoit d'acquérir toutes les actions des investisseurs d'ici juillet et de placer la firme américaine sous la tutelle de Hitachi Global Digital Holdings qui supervise ses activités informatiques aux États-Unis.

Développer la plateforme Lumada pour l'IoT


Ce rachat intervient au moment où Hitachi concentre ses ressources sur ses activités IT notamment sur sa plateforme dédiée à l'Internet des objets nommée Lumada. Ella travaille également au développement d'un système d'analyse de données pour les sites de production. A travers l'acquisition de GlobalLogic, Hitachi va accélérer ce recentrage sur l'IT et mettre la main sur un vivier de 12 000 experts (design, architecte, développeurs...) et d'une base de développement en Inde.

Dans l'IT, rappelons que Hitachi dispose d'une filiale dédiée au stockage, Vantara (ex HDS). Celle-ci n'était pas en reste d'acquisition avec le rachat en février 2020 de Waterline Data, spécialisé dans le data management. L'expertise de la start-up américaine devait intégrer le portefeuille de Lumada Data Services, qui aide les entreprises à casser les silos de données répartis dans le cloud, les datacenters et les terminaux en périphérie de leurs réseaux.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité