l'agence web Cortix en liquidation judiciaire

L'agence web Cortix a été placée en liquidation judiciaire le 1eraoût par le tribunal de commerce de Bordeaux. Tout n'est peut-être pas encore perdu pour les 105 salariés de l'entreprise basée à Merignac (33). Le tribunal a en effet autorisé la poursuite de l'activité pendant deux mois afin de laisser le temps à la société de trouver un repreneur. D'après l'AFP, Publicis, les Pages Jaunes, l'entrepreneur Christophe Marais-Laforgue et la société Linke sont intéressées mais doivent encore améliorer leurs offres pour que l'une d'entre elle soit acceptée par le tribunal.

Les difficultés financières de Cortix datent de plusieurs années. Les bilans de ses exercices 2009 et 2010 laissent apparaître des pertes de respectivement 14 M€ et 4 M€. Bien que le bilan 2011 n'ait pas été publié, l'actualité de la société laisse à penser que sa santé financière de ne s'est pas améliorée par la suite.

Des méthodes controversées

Créée en 1999 par Hassane Hamza, Cortix a basé son modèle commerciale sur la création sites web clé en main pour les petites entreprises. En pleine ascension, elle avait ouvert dans le milieu des années 2000 des agences dans différents pays européens et en Tunisie. En 2007, l'entreprise avait été introduite sur Alternex et comptait deux ans plus tard un effectif de 400 personnes. Malgré cette réussite, Cortix avait vu sa réputation ternie par bon nombre de clients. Ils l'accusaient d'entretenir le flou sur les conditions réelles des contrats, de fabriquer des sites à bas coût en Tunisie et de les revendre ensuite au prix fort en France, ou encore de revendre les contrats à des sociétés de crédit.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité