La croissance ralentit sur le marché du stockage

Dans le classement des fournisseurs de systèmes de stockage externe, Dell maintient sa position de leader, mais NetApp vole la deuxième place à HPE. (Crédit : IDC)

Dans le classement des fournisseurs de systèmes de stockage externe, Dell maintient sa position de leader, mais NetApp vole la deuxième place à HPE. (Crédit : IDC)

Après quatre trimestres de croissance à deux chiffres, le marché du stockage ralentit la cadence au dernier trimestre 2018 selon IDC. Les chiffres restent bons - 14,5 Md$, à +7,4 % - mais le ralentissement impacte principalement les fournisseurs ODM.

Petit ralentissement sur le marché du stockage. « Les résultats du quatrième trimestre représentent un léger changement par rapport aux tendances réalisées au cours des trois premiers trimestres de 2018, plus particulièrement la baisse des revenus pour le groupe de fournisseurs ODM alors que les fournisseurs de services de cloud computing ralentissent leurs investissements en raison de la capacité existante importante », a déclaré Sebastian Lagana, directeur de recherche Infrastructure Platforms et Technologies chez IDC. En effet, après un an de croissance à deux chiffres, le cabinet d'études rapporte que le marché du stockage a généré 14,5 Md$ au quatrième trimestre 2018. Soit 7,4 % de hausse, ce qui reste tout de même honorable. Les livraisons totales de capacités ont atteint 92,5 exaoctets (soit 92,5 M de terra), en hausse de 1,7 %.

Les résultats des ODM, vendant directement aux datacenters hyperscales, ont baissé de 1,5% entre le quatrième trimestre 2017 et 2018, terminant à 2,7 Md$. Mais ces investissements représentent toujours 18,8 % de la totalité du marché au dernier trimestre de l'année dernière. Le stockage interne (sur serveur) a grimpé de 4,7%, à 4,1 Md$, quand le stockage externe s'élève à 7,7 Md$ (+12,5%).

Le classement des fournisseurs se maintient Du point de vue des fournisseurs, pas de grands changements dans le classement. Dell maintient sa position de leader, avec plus de 20% de parts de marché, des revenus trimestriels à presque 3 Md$ et une croissance soutenue (14,8%). La deuxième place est attribuée à HPE, qui réalise 2,6 Md$ au total. Il est suivi de NetApp, qui tire la totalité de son chiffre d'affaires (842,3 M$) du stockage externe.

La plus forte croissance revient encore à Lenovo qui augmente ses chiffres de 64 % entre 2017 et 2018, à 501,8 M$. Et même s'il se maintient, IBM a quitté le top trois des fournisseurs. Globalement, big blue a généré 698,5 M$, en baisse de 6,5 % comparé au même trimestre en 2017. Cette chute s'explique par le fait qu'IBM génère la majorité de ses revenus dans le stockage externe, qui a perdu 5% en un an (681,4 M$).

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité