Le cloud serait déjà au catalogue de la grande majorité des revendeurs IT

Partant peut-être d'une définition un peu large de ce que sont les services de cloud computing, Canalys estime que la quasi totalité des professionnels de l'IT en propose désormais à ses clients. La commercialisation de ce type d'offres représente encore une faible part de leurs revenus mais s'avère être généralement une source de marge plus importante que l'achat/revente traditionnel.

Selon une récente étude publiée par le cabinet Canalys, un observateur reconnu du channel, 96% des professionnels de l'IT interrogés dans 325 pays proposeraient déjà des services dans le cloud. Des prestations qui vont notamment du management à distance de matériels installés chez les clients, en passant par de l'hébergement hors site jusqu'aux services de cloud public. La proportion relevée est impressionnante, un peu trop peut-être. Certainement parce qu'elle inclue la gestion à distance des équipements sur site (MSP) qui n'est pas à proprement parler un service de cloud computing. Quoiqu'il en soit, Canalys relève que les revenus tirés des services cloud dans leur ensemble représentent actuellement moins d'un quart du chiffre d'affaires des revendeurs et prestataires de services interrogés. D'ici 2017, en revanche, ces derniers s'attendent à ce que cette proportion dépasse les 25%.

Le cloud computing offre en général plus de marges

« L'achat/revente traditionnel de solutions informatiques demeure le modèle d'activité principal de 60% des partenaires des éditeurs et des constructeurs. Toutefois, les revendeurs voient dans les services cloud une composante importante de leur activité », indique Rachat Brindley, analyste chez Canalys. Et pour cause, puisque 58% des partenaires sondés indiquent que la fourniture de ce type de prestations est plus profitable que le modèle classique de l'achat/revente de produits informatiques. Sauf en ce qui concerne la commercialisation de services de cloud public (opérés par des tiers) qui génère, selon eux, moins de marge.

Interrogés sur les offres de cloud computing, les plus intéressantes à proposer à leurs clients, les professionnels de l'IT mettent en avant les applications de productivité comme la messagerie et les offres d'IaaS. Deux types de services sur lesquels la pression sur les marges est pourtant forte. En revanche, les revendeurs et prestataires de services sont moins enclins à proposer des solutions applicatives à plus forte valeur ajoutée.

La crainte de se voir prendre les clients par les fournisseurs demeure

Au chapitre des freins qui retardent une adoption plus large des services de cloud computing par les revendeurs figure la crainte de 62% d'entre eux de voir les fournisseurs tiers de services cloud s'accaparer leurs clients. 40% des partenaires interrogés sont également préoccupés par les problématiques de sécurité liées à l'informatique dématérialisée et la difficulté de trouver des collaborateurs qualifiés dans ce domaine.

Par F.A.
Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité