Le portable 2 en.1 HP Spectre x360 16 fait un quasi sans faute

Le HP Spectre x360 16 sur le devant de la scène. (crédit : HP)

Le HP Spectre x360 16 sur le devant de la scène. (crédit : HP)

La dernière itération 16 pouces du PC portable Spectre de HP signe presque un sans faute en termes de design, de prise en main et de qualité de finition. Mais pourquoi diable avoir lancé un modèle doté d'un vieillissant Core i7 de 11e génération alors que son successeur est déjà lancé ?

Le HP Spectre x360 16 est plus unique qu'il n'y paraît. De nombreux ordinateurs portables Windows de 16 pouces intègrent un processeur Intel Core i7 avec des cartes graphiques discrètes de Nvidia. Voici l'astuce : il s'agit d'un terminal 2-en-1, pas d'un ordinateur portable. Je soupçonne que de nombreux acheteurs envisageant de se tourner vers ce système l'achèteront comme s'il s'agissait d'un ordinateur portable comme le Dell XPS 15, mais en fait lorsque l'on se tourne vers les 2-en-1, le choix est tout de suite moins large. Pour acquérir ce modèle de Spectre il faudra débourser la somme de 2 010 € HT.

Ce Spectre x360 16 est livré avec une légère salve de logiciels maison ou tiers tel que l'antivirus McAfee. Cependant, la plupart des applications proviennent de HP lui-même. Cela inclut Command Center utilisé pour modifier les profils d'alimentation, et Palette, une application de gestion de photos. Mis à part McAfee, les applications groupées n'étaient pas gênantes et n'ont pas changé l'expérience utilisateur d'après notre confrère ayant testé ce PC.

Zoom sur les caractéristiques techniques

- Processeur : Intel Core i7-11390H ;
- Mémoire : 16 Go ;
- Graphiques/GPU : Nvidia RTX 3050 ;
- Affichage : écran tactile OLED 16 pouces 3 840 x 2 400 ;
- Stockage : disque SSD PCIe NVMe de 1 To ;
- Webcam : 1080p ;
- Connectivité : 2x Thunderbolt 4 / USB 4 Type-C (avec DisplayPort Alt Mode, Power Delivery), 1x USB - Type-A, 1x HDMI, 1x combo audio 3,5 mm ;
- Réseau : Wi-Fi 6, Bluetooth 5.2 ;
- Biométrie : lecteur d'empreintes digitales, caméra IR ;
- Capacité de la batterie : 83 watt/h ;
- Dimensions : 1,98 x 24,54 x 35,79 cm
- Poids : 2,02 kg

Il y a quelques détails clés qui méritent d'être mentionnés. Cet ordinateur portable prend en charge non seulement le WiFi 6, qui est courant, mais également le Bluetooth 5.2, qui est plus difficile à trouver. Il dispose également de deux ports Thunderbolt 4 / USB-C 4 avec Power Delivery et DisplayPort. Il y a aussi une webcam 1080p, un lecteur d'empreintes digitales et une caméra infrarouge. La résolution de l'écran tactile OLED en option va au-delà du 4K. HP propose même un stylet actif. Tout ceci fait bien sûr grimper le prix qui demeure toutefois plus abordable que celui d'un Microsoft Surface Laptop Studio.

Une bonne conception et qualité de fabrication

HP Spectre x360 16 pouces

Le châssis métallique de ce Spectre x360 16 pouces apparait bien robuste et assemblé. (Crédit : Matthew Smith)

HP, comme Dell, a créé sa propre conception unique. C'est une collection de lignes dures, d'angles vifs et de couleurs bronze-or qui s'ajoutent à un look glamour. Personnellement, notre confrère préfère la sensation plus accessible des intérieurs en fibre de faux carbone de Dell, mais ne nie pas que ce Spectre x360 16 est agréable à regarder. La qualité de construction correspond à celle de la conception. Le châssis métallique de l'ordinateur portable est aussi robuste et stable que les autres de sa catégorie. Si la partie du châssis au niveau de l'écran peut apparaitre un peu souple, la moitié inférieure du PC est extrêmement rigide.

Ce modèle 2-en-1 est grand et lourd. Le Spectre x360 16, comme les autres machines de sa catégorie, est trop gros et volumineux pour être utilisé comme tablette pendant une durée prolongée. Le mode tente, qui replie le clavier pour l'utiliser comme support est ce qu'il est. Le grand écran tactile et le stylet actif inclus en font un excellent choix pour esquisser une idée à la volée ou s'en servir pour dessiner dans un logiciel graphique.

Un clavier et un pavé tactile agréables à utiliser sans plus

HP Spectre x360 16 pouces

Le mode tente du Spectre x360 pourra s'avérer utile en certaines circonstances mais le mode tablette apparait peu pratique à cause du poids et du grand volume de ce 2-en-1. (Crédit : Matthew Smith)

Une disposition spacieuse rend le clavier du HP Spectre x360 16 agréable à utiliser. Cependant, notre collègue n'a semble-t-il pas été convaincu sur un plus long terme. Le problème ? Une sensation de fond de course des touches un peu trop souple. Pour autant, il ne faut pas s'y méprendre, ce n'est en aucun cas un mauvais clavier : utilisé pendant plusieurs heures, il n'a jamais posé de problème tangible et fonctionnel. Comparé à un Dell XPS 15 ou un MacBook Pro 16, cependant, notre confrère n'a pas été plus impressionné que cela. Le pavé tactile est bon. Il est grand, réactif et fonctionne bien avec les gestes multi-touches de Windows 11, mais ne sort pas du lot. Il n'est pas particulièrement grand ou remarquablement confortable. Ce n'est pas un problème majeur, mais à ce prix, les acheteurs peuvent s'attendre à mieux ailleurs.

Comme mentionné, le Spectre x360 16 est livré avec un stylet actif. C'est un grand avantage. La plupart des tablettes et des terminaux 2 en 1, y compris les appareils Surface de Microsoft et l'iPad Pro d'Apple, facturent des frais supplémentaires pour cette fonctionnalité. Cet accessoire n'est pas aussi confortable qu'un stylet Surface ou un crayon Apple, mais il a fait le travail assez bien pour mon utilisation, qui était centrée sur la prise de notes dans OneNote.

Un très bel affichage et une qualité sonore au rendez-vous

HP Spectre x360 16 pouces

L'écran tactile du Spectre x360 16 pouces est de très bonne facture. (Crédit : Matthew Smith)

Le HP Spectre x360 16 de base est doté d'un écran tactile LCD IPS avec une résolution de 3 072 x 1 920, mais le modèle de test passé entre les mains de notre confrère était doté d'un écran tactile OLED amélioré de 3 840 x 2 400. Il a extrêmement bien fonctionné, offrant un rapport de contraste élevé allant jusqu'à 29320-1, une couverture à 100 % des gammes de couleurs sRGB et DCI-P3 et des couleurs très précises. Tout cela s'est traduit par une expérience fantastique dans la plupart des situations. L'affichage semble profond, riche et vif, en particulier lorsqu'il est alimenté en vidéo 4K haute résolution. C'est un excellent écran pour la photographie et le montage vidéo, car il a la résolution et les performances de couleur pour gérer de gros fichiers vidéo et image. La superbe résolution de 3 840 x 2 400 de l'écran tactile est due à son format d'image 16:10. En conséquence, l'écran n'est qu'un pouce plus étroit et en fait un cheveu plus haut qu'un écran d'ordinateur portable typique de 17 pouces avec un rapport d'aspect de 16:9. En bref, le Spectre x360 16 offre beaucoup d'espace d'affichage. L'écran a une faiblesse qu'il partage avec d'autres ordinateurs portables OLED, à savoir la luminosité. L'affichage atteint 352 nits en SDR (jusqu'à 428 nits en HDR). C'est à peine sombre, mais pas aussi lumineux que les meilleurs écrans d'ordinateurs portables IPS. L'éblouissement reste un problème.

Quatre haut-parleurs avec la marque Bang & Olufsen bordent le clavier du Spectre x360 16. Leur placement améliore la clarté audio, ce qui est une bonne nouvelle si vous aimez les podcasts ou YouTube. Les haut-parleurs sonnent bien dans la musique, les films et les jeux à volume faible à moyen, mais un manque de basses est un problème si vous voulez faire exploser de la musique. Pourtant, ils conviennent à une utilisation occasionnelle.

Une webcam taillée pour la visio

HP livre le Spectre x360 16 avec une webcam 1080p. Il s'agit d'une grande mise à niveau d'une webcam 720p avec plus de détails et des couleurs plus précises. L'amélioration est la plus notable dans un éclairage passable à décent qui permet à la webcam d'extraire les détails des cheveux et de la peau. La faible luminosité est un problème, mais c'est vrai pour n'importe quelle webcam. La webcam a un obturateur de confidentialité physique, mais elle est contrôlée électroniquement à l'aide d'un raccourci clavier. Je préférerais voir le contrôle manuel.

Un ensemble de microphones doubles fournit de l'audio et fonctionne comme n'importe quel autre dans cette catégorie. Il semble clair et peut capter une voix de l'autre côté de la pièce, mais l'audio peut sembler grêle ou distant par rapport à un microphone dédié. Pourtant, c'est assez bon pour la visioconférence. La connexion biométrique est disponible via un lecteur d'empreintes digitales ou une caméra infrarouge prenant en charge la reconnaissance faciale. Les deux fonctionnent, mais, comme pour les autres ordinateurs portables Windows, notre collègue a trouvé la caméra infrarouge plus rapide et plus fiable.

Une connectique généreuse

Le HP Spectre x360 16 dispose de deux ports Thunderbolt 4 / USB 4 Type-C, chacun prenant en charge les données à 40 Gbit/s, l'alimentation USB et le mode alternatif DisplayPort. Il est également doté d'un port USB-A, d'une sortie HDMI 2, d'une prise microphone pour casque et d'un lecteur de carte MicroSD.

Point positif, les ports Thunderbolt 4 / USB-C 4 offrent une grande compatibilité avec les périphériques et appareils modernes. Cependant, cela laisse l'ordinateur portable avec seulement trois ports USB, ce qui n'est pas étonnant. C'est équivalent à un Dell XPS 15 et un peu en retrait par rapport à un MacBook Pro 14 ou 16. La connectivité du Spectre x360 16 comprend quand même quelques bizarreries. Deux ports - un port Thunderbolt 4 / USB-C 4 et la prise audio 3,5 mm - sont situés sur les coins arrière, de sorte qu'ils font face à un angle plutôt que perpendiculairement aux flancs de l'ordinateur portable. Bien qu'inhabituel, cet emplacement peut faciliter l'acheminement des câbles. Un rabat gênant recouvre cependant le port USB-A, ce qui rend la connexion des périphériques USB-A plus difficile qu'elle ne devrait l'être.

HP fournit le WiFi 6, qui est courant, et également le Bluetooth 5.2, qui l'est moins. Cette dernière version n'est pas indispensable mais c'est agréable à voir inclus. Les performances WiFi ont été fiables tout au long des tests réalisés, y compris une utilisation dans un bureau indépendant.

Des performances globalement décevantes

HP vous vendra un Spectre x360 16 avec le processeur de votre choix, à condition qu'il s'agisse d'un Intel Core i7-11390H. Ce processeur quadricoeur de 11e génération est en effet la seule option disponible sur HP.com. Le test a été basé sur un modèle associé à 16 Go de RAM, 1 To de stockage PCIe NVMe et une carte graphique Nvidia RTX 3050.

HP Spectre x360 16 pouces

Résultat du test PC Mark 10. (crédit : IDG / Matthew Smith)

Les tests commencent par PCMark 10, un test destiné à représenter la productivité quotidienne typique. Les Spectre x360 16 ont livré un score décevant de 5 098. Bien qu'à peine lent, le HP n'offre pas beaucoup d'avantages sur l'Acer Swift 3 16 pouces moins cher et se situe derrière le nouveau Yoga 9i de Lenovo, un 2-en-1 plus petit et plus élégant avec le processeur Intel de 12e génération.

HP Spectre x360 16 pouces

Résultat du test Cinebench 15. (crédit : IDG / Matthew Smith)

Si PCMark 10 était décevant, Cinebench R15 est une catastrophe mineure. Le Spectre x360 16 a atteint un score de seulement 993. C'est environ la moitié du nouveau Lenovo Yoga 9i avec Intel Core de 12e génération et également bien derrière les 2-en-1 avec les processeurs de la série Ryzen 7 d'AMD. Le i7-11390H quadricoeur n'a pas le nombre de coeurs pour suivre cette charge de travail multithread exigeante.

HP Spectre x360 16 pouces

Résultat du test Handbrake. (crédit : IDG / Matthew Smith)

Handbrake livre plus de mauvaises nouvelles. L'encodage d'un fichier 4K .mov du court métrage Tears of Steel en H.265 MKV à l'aide du processeur seul a nécessité un peu plus d'une heure et demie. Ce n'est pas un résultat inhabituel pour un ordinateur portable quadricoeur mais, encore une fois, il est en retard sur ses concurrents avec six, huit coeurs ou plus.

HP Spectre x360 16 pouces

Résultat du test 3DMark Time Spy. (crédit : IDG / Matthew Smith)

Enfin, notre collègue a effectué un benchmark qui repose sur les graphismes plutôt que sur les performances du processeur. Cela fournit une histoire plus positive pour le Spectre x360 16. Il a atteint un score de 3 772 dans Time Spy de 3DMark. C'est à peu près le double des meilleurs graphiques intégrés Iris Xe d'Intel. Cependant, le score du Spectre x360 16 le place derrière l'Asus Vivobook Pro 15 OLED, un ordinateur portable concurrent avec des graphiques Nvidia RTX 3050. Il est difficile de trouver une tournure positive pour les résultats de performance du Spectre x360 16. Le processeur Intel Core i7-11390H ressemble au dernier souffle d'une ère de conception de processeurs Intel qu'il vaut mieux oublier.

Les performances graphiques sont meilleures, mais pas exceptionnelles. Le prix testé de mon échantillon d'examen HP Spectre x360 est à peine au-dessous de 2 000 $, ce qui le place dans la ligue avec un certain nombre d'ordinateurs portables de jeu et de stations de travail de milieu de gamme qui offrent de meilleures performances graphiques. Ceux-ci incluent les modèles XPS 15 de Dell, le MacBook Pro 14 et le Vivobook Pro d'Asus, pour n'en nommer que quelques-uns. Il y a un facteur de rachat, et c'est la conception 2 en 1 de l'appareil. Vous voulez un ordinateur portable avec des graphiques RTX 3050 ou mieux ? Vous avez l'embarras du choix. Vous voulez un 2 en 1 avec le même ? Vos options sont beaucoup plus limitées. Le Surface Laptop Studio de Microsoft est le leader dans cette catégorie, mais il est encore plus cher.

Autonomie

Je suis de nouveau ici pour vous parler d'un ordinateur portable Windows qui n'atteint pas l'autonomie promise. Les spécifications de HP indiquent que l'ordinateur portable peut offrir jusqu'à 17 heures d'autonomie. C'est absurde. Je ne doute pas que HP ait réussi à amener l'ordinateur portable dans une situation où cela était possible, mais cela déforme sérieusement l'expérience du monde réel. J'ai enregistré seulement cinq heures et 17 minutes d'endurance dans notre test de batterie standard, qui boucle un fichier vidéo 4K hébergé localement jusqu'à ce que la batterie meure. Ce n'est pas un grand résultat, mais je ne dirais pas que c'est surprenant. L'écran 4K haute résolution de mon unité d'examen et les graphiques discrets Nvidia mettent la batterie de 83 wattheures à l'épreuve et la trouvent insuffisante.

HP Spectre x360 16 pouces

L'autonomie du Spectre x360 pouces apparait faible au regard de la concurrence : le modèle doté d'un processeur i7 de 12e génération devrait permettre de remonter la barre. (crédit : IDG / Matthew Smith)

La durée de vie de la batterie dans le monde réel est conforme au test. Je pense qu'il serait possible d'atteindre huit ou neuf heures d'endurance si vous placiez le 2-en-1 sur un bureau et que vous aviez peut-être, à l'occasion, l'audace de visiter un site Web. Lorsque notre collègue a utilisé l'ordinateur portable pour son travail réel, qui n'est guère plus que d'écrire dans Word et de retoucher occasionnellement des photos, il a pu constater une endurance de seulement 6 petites heures. Une performance déroutante.

En résumé

2022 est une année clé pour la gamme de processeurs d'Intel. Les nouveaux processeurs Core de 12e génération de la société, qui ont beaucoup plus de coeurs que les modèles précédents, devraient offrir des gains importants en termes de performances des processeurs multicoeurs. Cependant, le Spectre x360 16 de HP est du mauvais côté de cette tendance. C'est un solide 2-en-1 avec un excellent écran et une longue liste de fonctionnalités, mais son processeur Core obsolète de 11e génération le retient. Il est important de noter que ce n'est pas une mauvaise machine. Avec sa webcam 1080p et ses options de connectivité, ce sera un bon choix pour la bonne personne. Cependant, il est juste derrière la puissance d'un processeur de 12 générations.

Le HP Spectre x360 16 est un 2-en-1 décent avec un magnifique écran OLED et un design exceptionnel. Il possède également une carte graphique discrète, une rareté pour les cabriolets. Il n'y a qu'un gros problème... Le processeur est obsolète. Le Core i7-11390H d'Intel n'a jamais été un choix exceptionnel et aujourd'hui, avec les processeurs Intel Core de 12e génération qui arrivent dans les magasins et les processeurs AMD Ryzen 5000 largement disponibles, il ne convient pas à un appareil haut de gamme. Les performances médiocres du processeur et la durée de vie de la batterie le font prendre du retard sur la concurrence. En fait, vous pouvez déjà acheter le HP Spectre x360 2-en-1 avec un processeur Intel Core i7-12700H - mais uniquement chez Best Buy (pour l'instant). Ce modèle n'est pas disponible sur HP.com. Il n'a pas non plus de graphiques Nvidia, ce qui est une déception. Pourtant, cela montre que des modèles Core de 12e génération supplémentaires devraient arriver plus tôt que tard. Je recommande d'attendre leur arrivée.

Avis express

Les pour 

- Conception attrayante et robuste ;
- Excellente option d'affichage OLED ;
- Webcam 1080p ;
- Connectivité filaire et sans fil tournée vers l'avenir.

Les contre

- Le clavier et le pavé tactile sont tout juste bons ;
- Le processeur Core de 11e génération est obsolète ;
- Autonomie de la batterie médiocre
- Pourquoi le port USB-A a-t-il un opercule ?

Le verdict

Le HP Spectre x360 16 contient un incroyable écran OLED en option et une longue liste de fonctionnalités, mais ses avantages sont compromis par les performances décevantes du processeur.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité