Le premier « Acer Store » ouvre dans les Ardennes

Le fabricant dispose pour la première fois en Europe d'un point de vente exclusivement dédié à la vente de ses produits. Basée à Charleville-Mézière, la boutique a été ouverte en partenariat avec le revendeur local CMG. Reste maintenant à savoir si l'expérience donnera lieu à une extension du concept.

Du Acer, tout Acer, rien que du Acer. Tel pourrait être le slogan du magasin informatique d'un nouveau genre inauguré le 8 septembre à Charleville-Mézières dans les Ardennes. Cette boutique Acer Experience est en effet de la toute première boutique en Europe à commercialiser exclusivement les produits de la marque Taïwanaise. De fait, son agencement et son mobilier design font logiquement la part belle aux couleurs du deuxième fabricant de PC en Europe de l'Ouest (Source : Gartner, T2 2011). Un véritable show room de 85 m² situé en plein centre de la capitale Ardennaise où l'on peut mieux appréhender l'étendue du catalogue d'Acer qui va notamment des vidéoprojecteurs aux ordinateurs (notebook, netbook, desktop, PC et PC Gamers) en passant par les smartphones et les tablettes tactiles jusqu'aux moniteurs et aux écrans TV.

Pas d'accroc dans la politique de vente indirecte d'Acer

L'initiative a de quoi rappeler le concept des Apple Store. Pourtant, elle s'en distingue fondamentalement par le fait qu'Acer, lui, ne vient pas concurrencer son propre réseau de distribution. En effet, le propriétaire et l'exploitant du magasin Acer Experience de Charleville-Mézières n'est pas le fabricant mais la société MCG. Cet important revendeur régional (6 M€ de CA) à la fois présent sur les segments grand public et professionnels possède huit autres boutiques à l'enseigne Informatiqu'Discount. Elle sont réparties entre l'Aisne, les Ardennes et la Marne. « L'idée est venue de ce revendeur, explique Davide Tarantino, le responsable des ventes partenaires et distribution d'Acer France. Elle nous a tellement séduits que nous lui avons donné une réponse positive en moins de 48 heures. » Il faut dire que MCG mettait non seulement sur la table une bonne idée mais aussi des moyens. « Nous disposions déjà du pas de porte. En outre, nous avons financé nous-mêmes les travaux. Acer nous a largement aidé de son côté pour tout ce qui a concerné le marketing, l'agencement et la création du mobilier en faisant appel, sur ces derniers, à ses propres architectes », détaille Claude Silva, le dirigeant de MCG. Pour le revendeur, le coût des travaux s'élève à environ 100 K€, et presque autant pour Acer d'après nos informations.

Un projet pilote mais pas de stratégie immédiate d'expansion

Cette première ne signifie pas pour autant que les stratèges d'Acer ont imaginé une stratégie plus globale d'ouverture de points de vente. Pour l'heure, il faut avant tout considérer le magasin de Charleville-Mézières comme une expérience. « Acer est une entreprise mondiale et la filiale Française seule ne peut pas décider de se lancer dans une aventure de cette importance sans que cela soit avalisé par nos hauts-dirigeants. Néanmoins, les résultats nous diront si ce modèle est valable », indique Davide Tarantino. Nul doute, en tous cas, que les représentants français de la marque ne manqueront pas d'informer leur hiérarchie de l'évolution de l'activité du magasin. Lors de l'inauguration du point de vente Carolomacérien, leur optimisme était en effet bien visible et conforté par les prévisions du dirigeant de MCG : « Pour la première année d'activité, nous pensons atteindre 700 K€ de chiffre d'affaires. C'est une prévision réaliste et d'autant plus intéressante que nous n'en aurions pas fait une aussi importante en ouvrant un magasin multi-marques au même endroit. »




Ajouter un commentaire
1
Commentaires

cyrille12 informatic discount , j'y ai travaillé et je peux vous dire qu'ils vous exploitent ! ils vous font faire meme du nettoyage alors que ça n'a rien a voir avec votre contrat et de plus a une époque vous payait 35 heures alors que vous en faisiez 40 en vous faisant signer une lettre avant de vous donner votre salaire comme quoi vous étiez daccord avec ce principe ! de vrai escroc ! ils vous prennent vraiment pour de la merde quoi ! alors si vous pouvez évitez de bosser la haut c'est un conseil !

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité