Les TPE/PME continuent de se digitaliser malgré la crainte des cyberattaques

Le numérique progresse fortement dans les TPE-PME après la crise Covid. (Crédit Photo : Klas-Lu/Pixabay)

Le numérique progresse fortement dans les TPE-PME après la crise Covid. (Crédit Photo : Klas-Lu/Pixabay)

Le Gouvernement vient de publier le baromètre France Num qui observe l'impact du numérique au sein des TPE-PME. Pour son édition 2022, l'étude montre que la digitalisation de ces entreprises gagne du terrain, mais que les dirigeants s'inquiètent des cyberattaques.

Prendre le pouls des actions de la transformation numérique des TPE-PME, voilà l'objectif que s'est donné le Gouvernement avec le baromètre France Num. Lancé en 2020, l'exécutif vient de rendre public la version 2022 apportant son lot d'enseignements. Le premier est que la perception et l'adoption du numérique progressent au sein de ce segment d'entreprises. Elles sont 81% à estimer que le numérique représente un bénéfice réel (+3 points par rapport à 2021). Les dirigeants sont au fait de certaines technologies comme le cloud (85%), même s'ils ne sont de 38% à l'utiliser. Plus de 71% des sociétés revendiquent des compétences numériques, même si elles proviennent de plus en plus (+2 points) de prestataires externes (31%).

Toujours dans l'adoption, la crise Covid a clairement un effet booster. Par exemple, les TPE-PME sont 66% à disposer d'un site Internet présentant leur activité, elles n'étaient de 37% avant la crise. Soit une hausse de 29 points. Idem sur l'échange des documents en ligne, elles sont 43 % à disposer d'une plateforme dédiée contre 17% avant la crise (+26 points). Dans ce contexte sanitaire, les entreprises ont eu recours aux outils de collaboration pour un tiers d'entre elles, soit une progression de 12 points par rapport à 2020. Les solutions de e-commerce sont aussi en forte croissance, mais englobent une adoption hétérogène. Ainsi, 50% des sociétés du secteur de l'hébergement-restauration vendent en ligne, mais seulement 9% du secteur du Bâtiment-Construction.

La cybersécurité, crainte numéro 1

Mais dans ce tableau idyllique, le numérique suscite des craintes et des freins. La principale inquiétude réside dans la cybersécurité, 44% des organisations ont peur de perdre ou de se faire pirater des données. Elles étaient 36 % avant la crise, soit une évolution de +8 points. Pour y remédier, les TPE-PME sont 81% à disposer d'outils de cybersécurité (+5 points). Plusieurs actualités de piratage montrent que les TPE-PME ne sont pas à l'abri et que cela peut aller jusqu'à la cessation d'activité. On notera aussi que le numérique nuit à la relation avec les clients et les employés pour 23% des sondés et pour 19% il fait perdre du temps.

Côté budget, les TPE et PME sont 32% à consacrer plus de 2 000 euros (+7 points par rapport à 2021). 16% vont jusqu'à 5 000 euros. Elles sont près de 70% à confirmer avoir un projet numérique dans les deux prochaines années. Et pour 28% d'entre eux la priorité portera sur l'amélioration des équipements informatiques.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité