SOLUTIONS 30 va reprendre la filiale de dépannage informatique de la Fnac

Gianbeppi Fortis, président du directoire de SOLUTIONS 30

Gianbeppi Fortis, président du directoire de SOLUTIONS 30

Form@home, la filiale de la Fnac dans les services informatiques à domicile va entrer dans le giron de son concurrent SOLUTIONS 30. Pour être finalisé, le projet doit encore recueillir l'avis des comités d'entreprises du groupe Fnac et de sa filiale. D'après les parties prenantes à la transaction, celle-ci devrait être finalisée à compter du premier avril prochain.

Créée en 2006, Form@home dispose d'un effectif de 50 techniciens qui rejoindront tous SOLUTIONS 30. Le nombre d'interventions qu'ils réalisent, lui, n'est pas communiqué par la Fnac. L'entreprise ne semble toutefois pas jouir d'une activité florissante, si l'on se réfère à son bilan 2011 disponible sur le web. A l'époque, elle réalisait un chiffre d'affaires de près de 4 M€ mais affichait 615 K€ de pertes.

« Le dépannage à domicile est une activité où il faut réaliser un nombre important d'interventions pour être rentable, explique Gianbeppi Fortis, le Président du Directoire de SOLUTIONS 30. Or, il s'avérait impossible pour Form@home de couvrir l'ensemble du territoire français avec 50 techniciens et donc de générer cette masse critique d'interventions. En comparaison, SOLUTIONS 30 dispose de 1500 techniciens dans l'Hexagone.

Devenir le partenaire n°1 de la Fnac dans les services à domicile

Pour l'acquéreur, la transaction est l'occasion de renforcer d'avantage sa couverture du territoire déjà conséquente. Surtout, elle devrait en faire le principale partenaire vers qui la Fnac renverra ses clients pour se faire dépanner. Concrètement, le distributeur revendrait les forfaits de dépannage de SOLUTIONS 30 comme il le fait aujourd'hui avec Form@home. Toutefois, l'accord de cession ne comporte aucune mention de partenariat exclusif entre le prestataire et la Fnac. Gianbeppi Fortis se veut toutefois confiant : « Il existe peu de sociétés capables d'intervenir chez les clients d'un distributeur où qu'ils se trouvent. En outre, la notion d'exclusivité ne me plaît pas car elle peut donner l'impression à un client d'être coincé. »

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité