Stockage : Dell ajoute les baies SAN SC4000 et les appliances XC Series à son catalogue

Dell estime qu’un système de stockage basée sur ses baies 100% flash comme la SC4020 a un coût inférieur de 18% par rapport à une configuration basée sur des disques durs 15000 tr/mn. (crédit : D.R.)

Dell estime qu’un système de stockage basée sur ses baies 100% flash comme la SC4020 a un coût inférieur de 18% par rapport à une configuration basée sur des disques durs 15000 tr/mn. (crédit : D.R.)

Les dernières baies flash de Dell ciblent les entreprises ayant des besoins en stockage plus réduits que les grands comptes. Ses appliances applicatives sont pilotées par le logiciel de stockage Nutanix.


Pour coller aux tendances du secteur, Dell élargit sa gamme de produits de stockage avec une série de baies SAN de taille moyenne et des systèmes de stockage applicatifs. Ses derniers produits ont été dévoilés lors du Dell Forum User qui se tient actuellement (24-26 juin) à Hollywood. Les dernières baies sont configurables en mode hybride ou en 100% flash. Selon Dell, il s'agit de répondre à l'offre de baies SSD concurrentes dans un marché où le stockage flash devient plus compétitif que les baies avec disques. Les appliances SDS (Software Defined Storage) fonctionnent avec un logiciel développé par la startup Nutanix, utilisable avec un hardware standard. Les baies SAN (Storage Area Network) de la série SC4000 ont à peu près les mêmes caractéristiques que les baies de la série SC8000, mais elles sont adaptées aux entreprises dont les besoins en stockage sont moins importants.

« Ces produits sont destinés au marché des baies de stockage de milieu de gamme que Dell n'a jamais exploré. Il représente plusieurs milliards de dollars, avec des produits dont le prix varie entre 25 000 et 50 000 dollars HT », a déclaré Travis Vigil, directeur général de Dell Storage. La nouvelle ligne de baies sera commercialisée partout dans le monde à partir du troisième trimestre de cette année. À commencer par une baie Dell SC4020 qui offre 24 emplacements de disques dans un rack 2U (3,5 pouces). Ce modèle sera proposé avec le Fibre Channel et le iSCSI. La baie SC4020 peut héberger jusqu'à 120 emplacements et autant de disques SSD ou de disques durs classiques, pour une capacité maximale de 400 To.

Un prix de départ sous la barre des 40 000 dollars

C'est beaucoup moins que la série soeur SC8000 introduite il y a deux ans environ, dont la configuration de base est en 6U et peut stocker jusqu'à 2 Po de données. Cependant, les deux produits ont le même usage et dans les deux cas il s'agit de proposer une baie de stockage hybride ou tout-flash pour des applications d'entreprise courantes à un prix concurrentiel. « En version 100 % flash, la baie SC4020 est jusqu'à 72 % moins chère que les baies concurrentes 100 % flash », a affirmé Dell. Selon le constructeur, comme la baie SC8000, la SC4020 permet d'utiliser dans le même boitier de la mémoire SLC (cellule à niveau unique) plus performante ou MLC (cellule à niveaux multiples) moins chère, ce qui réduit les coûts et distingue sa solution de la concurrence. « Tout repose sur un logiciel qui choisit automatiquement quelle mémoire solliciter en fonction des besoins de l'application », explique Dell. Le prix de départ de la nouvelle baie devrait se situer en dessous de 40 000 dollars HT.

Les tarifs déterminés par Dell pour sa série SC4000 sonnent un peu plus le glas des disques 15 000 tr/min, préférés jusque-là à cause de leur vitesse relativement élevée et de leur stockage à faible latence. Mais, à mesure que le prix de la mémoire flash diminue, ils sont détrônés par les disques SSD plus rapides. « Un système SC4020 en 100 % flash coûte 18% moins cher qu'une configuration basée sur des disques tournant à 15000 tr/mn. Sans compter qu'elle prend beaucoup moins de place et offre de bien meilleures performances », a déclaré le directeur général de Dell Storage, ajoutant que « les disques rapides continuent à intéresser les entreprises qui veulent rester fidèles à une architecture particulière et déjà certifiée ».

Toujours pendant le Dell Forum User, le constructeur a présenté une nouvelle gamme d'appliances, les XC Series of Web-scale Converged Appliances, pilotées par le logiciel de Nutanix. Même si elle est vendue comme hardware tout-en-un, l'idée de la série XC est de libérer le logiciel de stockage et de le laisser tourner sur n'importe quelle plateforme x86 standard. Nutanix vend ses propres appliances, avec chacune leur unité de traitement, leur connectique réseau, leur stockage flash et leur disque dur. La série XC va tourner avec le même logiciel que celui des serveurs PowerEdge. Selon Dell, il est premier constructeur à nouer une relation OEM avec Nutanix. 

« Les deux entreprises vont proposer un catalogue de produits commun et vont combiner leurs feuilles de route produits et technologiques », a annoncé Travis Vigil. « La série XC permet de mettre l'architecture Web-scale, utilisée par les géants de l'Internet comme Google et Facebook, à portée des entreprises moyennes », a déclaré le directeur général de Dell Storage. Cette architecture permet aux datacenters d'augmenter facilement leur capacité par l'ajout de hardwares identiques. Dell n'a pas encore donné de précision sur les configurations ou sur les prix, mais le constructeur prévoit de livrer les premières appliances de la série XC au quatrième trimestre de cette année.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité