VoIP Telecom mise sur la croissance externe pour atteindre 100 M€ de CA

L'opérateur VoIP Telecom vient de racheter son homologue Senso Telecom

L'opérateur VoIP Telecom vient de racheter son homologue Senso Telecom

L'opérateur en SaaS VoIP Telecom vient de racheter son homologue Senso Telecom. L'entreprise qui devrait réaliser en 8M€ de chiffre d'affaires cette année souhaite le porter à 100 M€ avant 2020. 

VoIP Telecom vogue d'acquisition en acquisition. L'opérateur a annoncé l'acquisition de son homologue Senso Telecom. William Binet, actionnaire majoritaire de VoIP Telecom et ancien directeur général de SCT Telecom explique la démarche : « il y avait des points sur lesquelles nous devions nous renforcer. Senso nous apporte notamment des interconnexions supplémentaires avec Orange et des services complémentaires à valeur ajoutée dans les communications unifiées ». Ainsi, ce sont quatre ingénieurs de l'acquisition qui rejoignent les équipes de VoIP Telecom. « Les deux dirigeants de Senso souhaitaient passer à autre chose. L'un est parti à la retraite et l'autre nous accompagne dans la transition », détaille William Binet.

Ce dernier n'en est pas à son galop d'essai en termes d'acquisition dans le monde des télécoms. Il en a en effet réalisé trois en autant d'années. En 2012 il est parti de rien en rachetant l'opérateur BWS qui réalisait à l'époque 200 K€. En 2014, c'est au tour de VoIP Telecom d'entrer dans son giron. « Nous avions besoin d'une marque forte pour nous placer sur le marché », explique William Binet. Cette année-là, l'ensemble du groupe ainsi formé réalise plus de 3 M€ de chiffre d'affaires. En 2015, c'est donc au tour de Senso Telecom d'être absorbé. VoIP Telecom mise ainsi sur 8 M€ de facturations pour l'exercice en cours.

100 M€ de CA d'ici 2020

« Le but est d'arriver à 100 M€ de chiffre d'affaires d'ici 2020. Nous allons continuer de nous appuyer sur des opérations de croissance externes au rythme de une par an », précise William Binet. VoIP Telecom devrait d'ailleurs élargir son expertise en rachetant des intégrateurs réseaux. « Pour l'instant, nous travaillons beaucoup avec des partenaires locaux pour installer les infrastructures chez les clients », explique le dirigeant. Pour autant, VoIP Telecom ne délaisse pas non plus la croissance organique

À ces fins, l'opérateur se renforce massivement en région. En 2015, il a ouvert trois agences supplémentaires à Nantes, Toulouse et Lyon. Elles viennent compléter celles de Paris, de Marne la Vallée, du Havre de Marseille et de Sophia Antipolis. D'autres ouvertures devraient suivre dans les mois qui viennent à Strasbourg et Lille. « Dans la mesure ou nous nous adressons principalement à des TPE et PME, nous souhaitons avoir un maillage au niveau régional afin d'être plus proche de nos clients », ajoute William Binet. Pour accompagner cette expansion territoriale, le groupe multiplie les embauches. D'une quarantaine de collaborateurs aujourd'hui, les effectifs devraient ainsi passer à 200 d'ici 2020.  

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité