Certaines mises à jour de MySQL seront payantes

MySQL vient de décider de cesser de supporter gratuitement les versions obsolètes de son système de gestion de bases de données. Dès le mois d'août, les mises à jour et correctifs pour les versions de MySQL antérieures à la 4.1 seront payantes.

MySQL, qui a lancé à l'automne dernier la version 5.0 de son système de gestion de bases de données (SGBD), entend cesser de proposer gratuitement des mises à jour et des correctifs pour les versions de son SGBD antérieures à la version 4.1, dès le début de ce mois d'août. L'éditeur estime que ces produits entrent en fin de vie - certains sont près de souffler leur cinquième bougie - et que le support parallèle de plusieurs versions de son SGBD est trop coûteux. Concrètement, dès le premier août, les utilisateurs de MySQL 3.23 devront s'abonner au service MySQL Network pour continuer à profiter des correctifs pour le SGBD. Les utilisateurs de MySQL 4.0 bénéficient d'un délai supplémentaire, jusqu'au premier octobre prochain. L'abonnement au service MySQL Network est facturé à partir de 495 € par serveur. MySQL 4.1 n'est encore concerné mais pourrait l'être dès le premier janvier 2007. Le support de MySQL 5.0 pourrait quant à lui devenir payant à partir du premier janvier 2008. Compte tenu de ces décisions, MySQL s'interroge sur la pertinence de la poursuite de l'hébergement des exécutables compilés des versions en fin de vie de son SGBD. Néanmoins, il ne semble pas faire de doute que le code source de MySQL 3.23 et 4.0 restera disponible en téléchargement. Plus généralement, MySQL entend désormais assurer le support - curatif et évolutif - de ses produits pendant une période de deux ans. Passé ce délai, il ne sera plus question de mises à jour. Des correctifs continueront néanmoins d'être proposés jusqu'au cinquième anniversaire du produit. L'accès à ces correctifs sera cependant conditionné à la souscription du service MySQL Network. Au delà de cinq ans, le produit sera officiellement considéré en fin de vie et cessera d'être supporté.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité