Windows sur Mac Intel, ce n'est pas pour demain

Lors de l'Intel Developer Forum, Microsoft a été contraint d'avouer que son prochain système d'exploitation, Windows Vista, réputé capable de tirer parti des nouvelles technologies, ne supportera pas la technologie EFI. En développement depuis plusieurs années, elle doit remplacer le BIOS des PC, l'un des composants les plus obsolètes de la machine. L'information a été confirmée par Andrew Ritz, l'un des responsables du développement de Vista chez Microsoft, qui a ajouté que le support d'EFI ne sera intégré dans l'OS que dans le courant 2007 avec le lancement de la version serveur de Vista. Depuis 2004, Microsoft est l'un des principaux soutiens d'EFI avec Intel. L'abandon du support de la technologie (y compris pour les plates-formes 64 bits), n'est qu'une concession de plus dans la longue liste des technologies abandonnées ou repoussées par Microsoft pour pouvoir livrer son OS dans les temps. L'annonce a un impact immédiat sur tous les acheteurs de Mac Intel qui espéraient pouvoir installer simultanément les deux systèmes d'exploitation en mode «dual boot» sur leur machine. Apple ayant adopté EFI pour ses Mac Intel, l'absence du support de la technologie dans la première mouture de Vista, rendra impossible, du moins en 2006, la cohabitation de Mac OS X et de Windows Vista sur une même machine, sauf à utiliser une couche de virtualisation ou d'émulation. Ironie suprême, Apple est parvenu à adapter son OS à EFI en moins d'un an, tandis que Microsoft n'y est pas parvenu en près de 5 ans de développements sur Vista.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité