27 000 postes en moins chez HP

L'annonce officielle de dizaines de milliers de suppressions de postes chez HP vient d'être confirmée, comme l'avaient anticipé plusieurs sources. Hier soir, lors de la publication de ses résultats trimestriels, la firme de Palo Alto a indiqué vouloir se séparer de 27 000 employés dans le monde, dans le cadre d'un plan de restructuration qui se déroulera sur une longue période.

Le constructeur réduira 8% de ses effectifs en combinant des licenciements et des départs en retraite qui ont démarré depuis le 31 octobre et qui se poursuivront jusqu'à la fin de 2014. Les coupes varieront selon les pays, mais HP n'a pas encore donné de détails sur leur répartition géographique. Pour connaître le nombre de coupes en Europe et sa répartition par division, il faudra attendre le CE convoqué à Amsterdam du 12 au 14 juin prochain.

Ce programme permettra au constructeur d'économiser entre 3 et 3,5 milliards de dollars à la fin de l'année fiscale 2014, et la plupart de ces économies seront réinjectées dans l'entreprise, a déclaré le groupe dans un communiqué.

« Ces suppressions de postes sont difficiles, mais nécessaires pour améliorer l'activité du groupe et pour retrouver une santé financière sur le long terme », a justifié Meg Whitman, PDG d'HP, dans un communiqué. C'est la plus grosse vague de suppressions de postes chez le constructeur depuis le rachat d'EDS en 2008 qui s'était soldé par la suppressions de 24 600 employés dans le monde, dont la moitié aux Etats-Unis.

Un bénéfice en chute de 31%

Pour ce qui est des résultats financiers, ils sont à la baisse. Sur son deuxième trimestre 2012 clos le 30 avril, HP a dégagé un profit net de 1,6 milliard de dollars, en chute de 31% par rapport à l'an dernier. Le chiffre d'affaires du groupe a également reculé de 3% pour atteindre 30,7 milliards de dollars, En excluant les charges, le bénéfice par action du groupe a atteint 0,98 $, dépassant les estimations de 0,91 $ des analystes interrogés par Thomson Reuters.

Pour son troisième trimestre, HP prévoit un bénéfice par action entre 0,94 $ et 0, 97$, ce qui est légèrement inférieur aux prévisions antérieures de 1,02 $ par action. Sur l'ensemble de l'année, le Californien s'attend à ce que ses bénéfices par action se situent entre 4,05 $ et 4,10 $, ce qui dépasserait les 4,03 $ attendus par les analystes.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Grossistes : la bataille du cloud commence

Grossistes : la bataille du cloud commence

Les grands grossistes IT sont désormais prêts pour la bataille du cloud, qui va vraiment s'engager début 2015. Pour cela, ils ont fait évoluer leur modèle économique, créé des divi...

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Affichage dynamique : les portes s'ouvrent pour les revendeurs IT

Avec des clients dans quasiment tous les secteurs, des prix en baisse et des solutions qui commencent à être moins compliquées à installer, le marché de l'affichage dynamique a du ...

Publicité