Alter Way passe à une nouvelle phase de son développement

Baptisé Chrysalide, le nouveau plan stratégie d'Alter Way a pour but de faire passer l'entreprise de la taille d'une PME à celle d'une ETI. Crédit photo : D.R.

Baptisé Chrysalide, le nouveau plan stratégie d'Alter Way a pour but de faire passer l'entreprise de la taille d'une PME à celle d'une ETI. Crédit photo : D.R.

Le plan Build4Run va laisser place au projet Chrysalide. A travers lui, Alter Way veut continuer de s'étendre en région et d'élargir son portefeuille d'offres à des services à plus forte valeur ajoutée.

Le plan stratégique Build4Run d'Alter Way touche à sa fin, après cinq années à avoir servi de fil rouge aux actions de développement entreprises par la SSLL. A travers lui, le prestataire de service a propulsé son chiffre d'affaires à 18,58 M€ et 180 collaborateurs en 2018. Il sera remplacé dès 2020 par Chrysalide, un projet qui s'étalera cette fois-ci sur trois ans. Avec lui, le prestataire de services, dont Econocom est actionnaire, entend franchir de nouvelles étapes de son développement, tant sur le plan de la croissance que sur celui de l'évolution de ses offres.

Proposer des plates-formes numériques plus « servicielles »

Sans plus de détail, Alter Way indique qu'il entend passer de la dimension d'une PME à celle d'une ETI. Une métamorphose qui passera notamment par la poursuite de son développement commercial en région. En termes d'offre, la SSLL veut renforcer sa stratégie de guichet unique (design, hébergement, TMA, infogérance d'infrastructure de plate-forme web...) et élargir le socle de ses services. L'objectif est, par exemple, de développer des plates-formes web et numériques plus « servicielles » s'appuyant sur l'IA, la data analytics, les technologies mobiles... Ce type de solutions à plus forte valeur ajoutée doit améliorer la rentabilité opérationnelle de l'ensemble de ses activités.

Deux acquisitions dans les 5 dernières années

Dans le cadre du plan Build4Run, la SSLL a étendu sa présence en région avec les ouvertures d'agences à Lyon (2016), Lille (2017) et dans le Grand-Sud (2018). Soutenue par Econocom, la société a également acquis l'agence web Lp digital agency en 2017 et Osones, un spécialiste d'Open Stack et d'AWS, l'an dernier.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité