Annuels Oracle : les revenus portés à 50 Md$ par l'effet dopant du cloud

« La croissance annuelle des ventes a été tirée par nos activités d'applications et d'infrastructure cloud dont les ventes cumulées ont augmenté de 50 % à taux de change constant », s’est félicité Safra Catz, le CEO d’Oracle. (Crédit photo : D.R.)

« La croissance annuelle des ventes a été tirée par nos activités d'applications et d'infrastructure cloud dont les ventes cumulées ont augmenté de 50 % à taux de change constant », s’est félicité Safra Catz, le CEO d’Oracle. (Crédit photo : D.R.)

Le chiffre d'affaires d'Oracle a crû de 18 % lors de son exercice 2023. Les ventes d'application et de services cloud y ont nettement contribué avec une valeur en hausse de 50 % sur l'ensemble de l'année.

Oracle a vu ses revenus atteindre un niveau à la fois record et symbolique au cours de son exercice 2023. Porté par une progression de 18 % d'une année sur l'autre, le chiffre d'affaires de l'éditeur a atteint le cap des 50 Md$ (49,95 Md$ exactement). Une fois déduits ses 36,8 Md$ des dépenses opérationnelle, l'entreprise affiche un bénéfice d'exploitation de 13,01 Md$ (+17 %) et un résultat net de 8,5 Md$ (+27 %). « La croissance annuelle des ventes a été tirée par nos activités d'applications et d'infrastructure cloud dont les ventes cumulées ont augmenté de 50 % à taux de change constant », s'est félicité Safra Catz, le CEO d'Oracle.

Le SaaS en grande forme, le IaaS explose

Sur 12 mois, les revenus d'Oracle dans le IaaS et le SaaS ont représenté 15,88 Md$. La dynamique a été particulièrement forte au quatrième trimestre avec une progression du chiffre d'affaires de 54 % à 4,4 Md$ dans ces deux domaines. Dans le détail, 1,4 Md$ (+77 %) ont été générés dans les infrastructures cloud et 3 Md$ (+45 %) dans le SaaS. De leur côté, les ventes des offres Fusion Cloud ERP (+28 %) et NetSuite Cloud ERP (+24 %) ont rapporté chacune 700 M$ de facturations trimestrielles à Oracle. Quant à Cerner, la filiale spécialisé dans les logiciels pour la santé, rachetée il y a un an, elle a dégagé 1,5 Md$ de chiffre d'affaires sur trois mois et 5,9 Md$ sur l'ensemble de l'exercice.

Ralentissement de la croissance en début de nouvel exercice

Au vu de la forte demande pour ses services cloud et en particulier ses services d'IA, Oracle anticipe que ses revenus dans le cloud, hors cerner, continuent de progresser à des taux au moins équivalents à ceux relevés lors de l'exercice 2023. Au premier trimestre de l'exercice 2024, ils devraient se situer entre 28 % et 30 %. Cela n'empêchera pas le rythme de croissance globale de l'entreprise de ralentir au cours de cette période, celle-ci anticipant des revenus en hausse de « seulement » 8 % à 10 %.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité