Annuels Sécurinfor : le chiffre d'affaires porté à 21,6M€

Michel Meunier, président de Sécurinfor, prévoit l'acquisition de deux sociétés durant l'année 2018. (Crédit : Sécurinfor)

Michel Meunier, président de Sécurinfor, prévoit l'acquisition de deux sociétés durant l'année 2018. (Crédit : Sécurinfor)

La société de services francilienne Sécurinfor a clôturé 2017 sur une hausse de revenus de 19,32%. Elle a été rendue possible notamment par la signature de deux gros contrats d'infogérance signés fin 2016.

Les changements de configuration intervenus au sein de Sécurinfor entre fin 2016 et en 2017 semblent avoir eu un impact positif sur les derniers résultats annuels de ce spécialiste de l'infogérance. L'an dernier, la société de services a connu une croissance de 19,32% à 21,6 M€ par rapport à son exercice précédent. Michel Meunier, le président de Sécurinfor, nous indique que l'entreprise a notablement profité de la signature de deux gros projets de migrations d'OS qui ont représenté 20% de ses revenus annuels. L'infogéreur francilien a aussi augmenté son résultat opérationnel de 28% tandis que ses bénéfices passaient de 3,2 M€ en 2016 à 4,1 M€ en 2017.

Porter l'effectif du jeune pôle Expertise à au moins 50 personnes

Pour mémoire, Farid Allani, co-fondateur de la société de services, en a cédé la présidence à son directeur général et autre co-fondateur Michel Meunier en novembre 2016. Ce dernier a repris la société avec un pool d'actionnaires financiers via un LBO. Suite à ce changement de direction, l'activité de Sécurinfor s'est scindée en deux pôles en mai 2017. Dédié à l'infogérance, le premier regroupe les activités historiques de l'entreprise. Le pôle Expertise délivre quant à lui aux clients des compétences avancées en assistance technique en mode régie. Cette branche dont l'équipe d'ingénieurs ne cesse de s'étoffer devrait être encore renforcée en 2018. En mai, ils étaient une dizaine, fin 2017 le nombre avait doublé. « Nous prévoyions de dédier à cette activité au minimum une cinquantaine de personnes d'ici la fin de l'exercice en cours »,indique le président de Sécurinfor. Le plan de recrutement prévoit notamment l'arrivée de cinq à six commerciaux supplémentaires. Michel Meunier espère pouvoir générer 1 à 1,2 M€ de revenus à travers le pole Expertise cette année.

Deux acquisitions potentielles en discussion

Pour l'exercice 2018, Sécurinfor a pour objectif de maintenir une croissance à deux chiffres. « Aux alentours de 10% », précise Michel Meunier, puisque l'entreprise va donc investir au niveau commercial mais aussi dans ses outils de production. Sécurinfor a également des projets de croissance externe. La société de services est entrée en négociation exclusive avec deux entreprises qui génèrent entre 10 et 15 M€ de chiffre d'affaires. L'une serait proche de l'activité d'infogérance de Sécurinfor, l'autre serait focalisée sur les métiers d'expertise. Si les négociations se passent bien, les acquisitions pourraient être finalisées avant la fin du premier semestre. « On le fera peut-être en deux étapes. » indique Michel Meunier. « L'une des  sociétés restera peut-être indépendante avec ses cadres dirigeants dans un premier temps. Et après on fusionnera l'ensemble avec Sécurinfor, ou pas, tout dépendra de l'activité des entreprises que l'on reprendra. »

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité