C'Pro met un premier pied hors de France

« Cette opération nous permet de réaliser une première acquisition à l'international, en commençant par une entreprise oeuvrant principalement en zone francophone », résume Pieric Brenier, le PDG du groupe C'Pro. Crédit photo : D.R.

« Cette opération nous permet de réaliser une première acquisition à l'international, en commençant par une entreprise oeuvrant principalement en zone francophone », résume Pieric Brenier, le PDG du groupe C'Pro. Crédit photo : D.R.

Le bureauticien C'Pro a racheté son homologue Belge Groupe Davin, actif en zone francophone. Disposant de quatre sites outre-Quiévrain, l'entreprise dispose également d'une agence au Luxembourg.

Avec environ 1500 collaborateurs, 400 M€ de chiffre d'affaires et plus de 90 agences, le groupe C'Pro est sans conteste l'un des chefs de file de la distribution bureautique en France. Également active dans l'IT et les télécoms, l'entreprise basée dans la Drôme aura attendu sa 25ème année pour s'internationaliser. Le 27 juillet, elle a officialisé le rachat du groupe Belge Davin, un distributeur de multifonctions, d'imprimantes, de scanners, de fax, et de solutions de vidéoprojection. L'entreprise wallonne compte Canon pour principal fournisseur, et commercialise également les matériels de Kyocera et de Ricoh. « Cette opération nous permet de réaliser une première acquisition à l'international, en commençant par une entreprise oeuvrant principalement en zone francophone », résume Pieric Brenier, le PDG du groupe C'Pro.

7500 machines placées et 19 M€ de chiffre d'affaires

Présent sur son marché depuis 1975, le groupe Davin dispose de quatre implantations en Belgique francophone, à Charleroi (siège), Bruxelles, Liège et Namur, et d'une agence au Luxembourg. Ces points de présence emploie 78 collaborateurs et a dégagé près de 19 M€ de chiffre d'affaires en 2020. Le groupe Davin apporte à C'Pro 3400 nouveaux clients actifs chez qui sont déployées environ 7 500 machines. Comme C'Pro, mais dans un bien moindre mesure, la société Belge s'est notamment développé par croissance externe. Depuis sa création, elle a racheté au moins sept société. La dernière en date est Défilangues, un spécialiste des systèmes interactifs qui équipe plus de 11 000 salles de cours en Belgique.

La direction du groupe Davin reste en place

« Ce rapprochement est aussi une opportunité de proposer à nos clients de nouveaux services à valeur ajoutée, avec l'apport de nouveaux métiers et de nouvelles expertises dans les domaines de l'IT et du Telecom », indique Steve Davin. Directeur marketing et commercial du Groupe Davin, ce dernier continuera d'en assurer la direction, assisté de son frère Kurt qui supervise le SAV et la logistique.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité