Dell renouvelle son offre de serveurs bi-processeurs avec les nouvelles puces Intel

Dell a officiellement dévoilé hier à Monaco sa nouvelle génération de serveurs bi-processeurs, basée sur les puces Xeon 5000 ("Dempsey") et Xeon 5100 ("WoodCrest). Avec ces nouvelles machines, Dell entend offrir le meilleur rapport performance/consommation du marché et répondre à la montée en puissance des serveurs à base d'Opteron qui n'ont cessé de gagner en popularité au cours des derniers trimestres. Concrètement, Dell annonce le renouvellement complet de son offre de serveurs bi-processeurs avec la disponibilité immédiate de serveurs racks 1U et 2U, les PowerEdge 1950 et 2900 ainsi que celle du PowerEdge 2950, un serveur disponible au format rack 5U ou au format tour. Ces machines ne seront disponibles dans un premier temps qu'avec la puce Xeon 5000 d'Intel ("Dempsey") qui devait à l'origine arriver au premier trimestre. Dempsey permet aux constructeurs d'offrir des serveurs à un tarif très agressif puisque la version à 3GHz de la puce est commercialisée à 177 $ en quantité de 1000 et que la version haut de gamme à 3,73 GHz ne coûte "que" 850 $. Pour Dell, ces prix se traduisent par un tarif de 2100 € pour un serveur PowerEdge 1950 bi-processeur bi-coeur à 3 GHz avec 2Go de Ram et un disque dur SATA de 160 Go. A partir de la mi-juillet, Dell commencera aussi à livrer ses serveurs avec la puce Xeon 5100 ("WoodCrest"), la première puce serveur à tirer parti de la nouvelle architecture Core du fondeur. WoodCrest devrait sensiblement doper les performances des machines tout en abaissant singulièrement la consommation. La plupart des Xeon 5100 consommeront 65 W contre 110W pour les puces Xeon 5000 "Dempsey" et près de 165 W pour les actuels Xeon bi-coeur "Paxville". Selon Dell et Intel, les nouveaux serveurs équipés de puces Xeon 5000 sont jusqu'à 60 % plus performants que l'actuel Xeon bi-coeur "Paxville" à 2,8 GHz. Les même machines équipées de puces Xeon 5100 seront quant à eux 150 % plus rapides que les serveurs Xeon "Paxville". Une autre amélioration concerne la partie stockage et réseau. Les nouvelles machines embarquent une technologie d'accélération IP connue sous le nom TOE (TCP Offload Engine). Cette dernière permet, selon Dell, de réduire de près de moitié la charge processeur, lors de l'utilisation intensive des entrées/sorties réseau. Un point qui sera particulièrement intéressant pour les entreprises, qui utilisent la technologie iSCSI. Les nouvelles machines supportent aussi, au choix, les disques Serial SCSI ( SAS) et Serial ATA. Un serveur 1U peut ainsi accueillir jusqu'à 4 disques SAS au format 2,5 pouces, de quoi disposer d'un stockage protégé Raid 5, y compris dans un aussi petit format. Il est à noter que la gamme de serveurs bi-coeurs de Dell devrait être complété par une lame bi-coeur équipée de puces Xeon 5100 à compter de la mi-juillet, lors de l'annonce officielle de la disponibilité du Xeon 5100. Dell estime toutefois que ses livraisons en quantité de serveurs Xeon 5100 ne devraient réellement commencer qu'à la rentrée et que, dans l'intervalle, l'essentiel de ses ventes seront basées sur les Xeon 5000.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité