EMC va s'appuyer sur VMware pour ses offres de cloud

Pour peser sur le cloud public, EMC va faire appel aux solutions de VMware. Crédit D.R.

Pour peser sur le cloud public, EMC va faire appel aux solutions de VMware. Crédit D.R.

Selon Network World, EMC ne lancera pas son propre service de cloud public : le géant du stockage a décidé de revendre les produits de sa filiale VMware.

L'une des plus grandes entreprises de l'IT d'entreprise n'est pas considérée comme un acteur majeur sur le marché du cloud public. Mais, pour concurrencer des géants comme Amazon Web Services (AWS), EMC prévoit de revendre les produits de cloud privé, public et hybride de VMware. Ces derniers seront proposés en priorité par EMC, mais l'entreprise du Massachusetts continuera à vendre les produits d'autres fournisseurs de services.

Acquise en 2003 par EMC, VMware est devenue une filiale cotée en bourse du géant du stockage. L'an dernier, VMware a mené une stratégie très agressive sur le marché du cloud, en particulier depuis le lancement à l'automne d'une plate-forme de cloud public vCloud Hybrid Service (VCHS) concurrente d'AWS. Par ailleurs, VMware utilise vCloud Suite comme base pour des clouds privés sur site. Elle tourne avec le logiciel de virtualisation vSphere (basée sur l'hyperviseur ESX) et vCloud Automation Center (VCAC).

Un vrai catalogue cloud chez EMC grâce à VMware

Dans le cadre de cette nouvelle collaboration entre EMC et VMware - les employés en ont été informés, mais elle n'a pas encore été rendue publique - EMC privilégiera vCloud Hybrid Service (vCHS) de VMware pour le cloud public. Le géant du stockage devrait également proposer une solution de stockage-as-a-service dans vCHS qui inclurait de la sauvegarde, plus des options objet, fichier, bloc, archive et base de données. EMC et VMware cherchent à se positionner par rapport à AWS. Les deux partenaires veulent prendre à Amazon des parts sur le marché du cloud public qui remporte un réel succès. Pour l'instant EMC et VMware ont refusé de commenter cette annonce.

Cette stratégie est importante à plus d'un titre. En premier lieu, c'est la première fois qu'EMC fait état aussi clairement d'un projet de cloud public. EMC dispose déjà de la plate-forme cloud de stockage objet Atmos et du service de partage de fichiers Syncplicity concurrent de DropBox et de Box, sans oublier Mozy. Mais, pour les clients fidèles à EMC, prêts à s'engager dans une stratégie cloud plus étendue, la technologie de VMware va leur offrir une option toute désignée. Ce partenariat apporte aussi un soutien au projet de cloud public lancé par VMware, qui bataille pour gagner des parts sur un marché dominé par AWS, Microsoft, Google, Rackspace, Verizon et d'autres.

Mieux utiliser les actifs de VMware

Enfin, cette stratégie n'est pas très surprenante, étant donné le lien qui existe entre EMC et VMware. Comme le dit EMC sur son site web, au-delà de l'enjeu financier - EMC détient 80 % détient de VMware - les deux sociétés collaborent sur d'autres fronts. Sauf que jusqu'à présent, VMware n'a pas été le partenaire prioritaire d'EMC pour le cloud public. Dans liste des fournisseurs de services cloud partenaires qu'EMC affiche sur son site Internet, VMware figure bien comme partenaire « Gold », mais un cran en dessous des partenaires « Platine » que sont SCC, Rackspace, AT&T et Verizon Terremark.

Cependant, selon Stuart Miniman, spécialiste de l'industrie cloud et analyste chez Wikibon, « les deux entreprises ont été complémentaires sur le plan commercial ». Les clients achètent l'infrastructure d'EMC et les logiciels de VMware. « Mais, qu'EMC vende des produits VMware, c'est un peu comme si un parent vendait les gâteaux confectionnés par leur boyscout de fille », a-t-il ajouté. « Évidemment, EMC voudrait que les gens utilisent les services cloud de VMware. Elle voudrait autant que possible maintenir ses ventes dans sa famille d'entreprises », a encore déclaré l'analyste. Mais, selon lui, « le fait qu'EMC vienne en renfort du cloud public de VMware pose quand même un problème : comment vont réagir les autres partenaires d'EMC, et plus particulièrement ceux qui offrent des produits cloud ? »

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité