EMEA : Huawei réduit encore l'écart sur Samsung sur le marché des smartphones

Les ventes en volumes de smartphones de Huawei ont progressé de 73,7% à 20,9 millions d'unités au quatrième trimestre 2018. (Crédit : Pexels)

Les ventes en volumes de smartphones de Huawei ont progressé de 73,7% à 20,9 millions d'unités au quatrième trimestre 2018. (Crédit : Pexels)

Alors que 17% de parts de marché en volumes séparaient Huawei du numéro un Samsung au quatrième trimestre 2018, l'écart entre les deux fabricants de smartphones n'est désormais plus que de 7 points en EMEA.

Les ventes smartphones se sont bien mieux tenues en EMEA que dans le reste du monde au quatrième trimestre 2018. Par rapport à la même période l'an dernier, elles ont enregistré une légère hausse de 0,4% à 98,8 millions d'unités, alors qu'elles chutaient dans le même temps de 4,9% sur l'ensemble du globe, selon IDC. En valeur, le marché a connu une progression de 2,5% à 35,5 Md$. Cette évolution positive a été rendue possible par la hausse des dépenses constatées en Europe. Elle a permis de contrebalancer le recul des revenus générés en Afrique et au Moyen-Orient.

Huawei tout près de détrôner Samsung en Europe

La situation est également contrastée en ce qui concerne les résultats des fabricants. Seuls les chinois affichent des livraisons en (forte) hausse, Huawei en tête. Ses ventes en volumes ont progressé de 73,7% à 20,9 millions d'unités. Fort d'une part de marché de 21,2% (+9 points), il occupe la seconde position du classement d'IDC pour le quatrième trimestre 2018. De fait, l'écart qui le sépare du numéro un Samsung continue de se réduire. Le coréen ne s'est adjugé que 28% (-1,3 point) des volumes de smartphones commercialisés en EMEA du fait de ventes en baisse de 3,8%. Dans l'Union Européenne et l'espace économie européen, Huawei est même passé tout près de détrôner son grand rival. L'an dernier, la position de numéro deux qui est la sienne aujourd'hui était occupée par Apple. Mais entre octobre et décembre derniers, la firme à la pomme ne pointait plus qu'à la troisième place, desservie par le recul 14,8% de ses livraisons. Sa part de marché trimestrielle a reculé de 3 points à 16,6%.

Xiaomi poursuit sa marche sur l'EMEA

Les deux autres chinois du classement d'IDC, Xiaomi et Transsion, affichent eux aussi des taux de croissance insolents. C'est particulièrement le cas pour Xiaomi. Bénéficiant de livraisons en croissance de 70,5%, le fabricant a capté 4,3% (+1,8 point) du marché en volume en EMEA au quatrième trimestre 2018. Il se classe ainsi en cinquième position, derrière Transsion qui s'arroge une part de marché près de deux fois supérieure à la sienne grâce à des ventes en progression de 31,5%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité