Faible croissance des activités d'Econocom sur neuf mois

Dans le cadre de son plan de réduction des coûts, Econocom a abandonné certaines de ses activités, mais refuse de préciser lesquelles. (Crédit : geralt / Pixabay)

Dans le cadre de son plan de réduction des coûts, Econocom a abandonné certaines de ses activités, mais refuse de préciser lesquelles. (Crédit : geralt / Pixabay)

Lors des neufs premiers mois de 2019, les activités que va poursuivre Econocom ont généré un chiffre d'affaires d'1,82 Md€. Elles affichent une croissance de 2,6% tandis que les facturations strictement comptables de l'entreprise stagne.

Au cours des neuf premiers mois de l'année, Econocom a enregistré 1,82 Md€ de chiffre d'affaires, soit 2,6% (+1,6% en organique) de mieux qu'à la même période en 2018. Toutefois, ce résultat ne tient pas compte des activités abandonnées, dont le groupe se refuse à préciser la nature. Elles ont généré 130 M€ de chiffre d'affaires. Dès lors, comparé au 1,94 Md€ de revenus dégagés l'an dernier, le chiffre d'affaires comptable d'Econocom est stable (+0,5%). Dans ces conditions, le groupe maintient ses objectifs de résultat opérationnel à 128 M€ pour l'année 2019. 

Le pôle Technology Management & Financing (TMF) a facturé 788 millions d'euros (-5,7%) au cours des neuf premiers mois de cette année. Il pâtit principalement des conséquences engendrées par la découverte fin juin 2019 de malversations dont la filiale italienne d'Econocom a été victime au cours des années passées. Elles ont impacté son activité commerciale au troisième trimestre. A fin septembre 2019, le chiffre d'affaires TMF de l'Italie est ainsi en retrait de 76 millions d'euros par rapport à fin septembre 2018.

Plusieurs gros contrats signés

De son côté, l'activité Digital Services and Solutions (DSS) poursuit sa croissance grâce, notamment, à la dynamique des régions France et Belux. Le chiffre d'affaires sur 9 mois atteint 1 038 millions d'euros, soit une augmentation de 9,9 % (+8,3 % en organique). Parmi les projets importants sur le 3ème trimestre, Econocom a livré en France une tranche d'un projet d'équipement des lycéens d'une région française - non précisée - pour plus de 40 millions d'euros. Deux autres contrats ont été passés pour des prestations de services et d'infogérance. Enfin, Econocom a signé en août 2019 un très gros projet pour accompagner un constructeur automobile européen dans la digitalisation de son réseau de plus de 800 concessionnaires au travers d'une dizaine de pays en Europe. 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité