Google enrichit G Suite avec Cloud Search

Avec Cloud Search, Google pousse une alternative à sa Search Appliance dont le support cessera en 2019.

Avec Cloud Search, Google pousse une alternative à sa Search Appliance dont le support cessera en 2019.

Avec Cloud Search, Google propose aux entreprises utilisant déjà sa plate-forme bureautique et collaborative d'accéder plus rapidement aux données stockées en ligne.

Opération séduction de Google auprès des entreprises avec le lancement du service Cloud Search qui doit permettre aux utilisateurs de G Suite d'aller chercher dans des sources multiples les informations dont ils ont besoin, au moment où ils en ont besoin. Grâce à Cloud Search, les utilisateurs pourront trouver du contenu dans la messagerie, le stockage cloud et l'annuaire de leur entreprise. Une recherche dans l'annuaire remontera non seulement les coordonnées de leurs collègues, mais aussi des informations sur les fichiers partagés et les événements de calendrier. Cloud Search leur permettra également d'accéder plus facilement aux informations dont ils ont besoin. Au moment où les utilisateurs se connecteront à Cloud Search à partir du Web ou depuis leur appareil Android, ils pourront voir les fichiers les plus importants dans des cartes dites de soutien. Chaque carte les redirigera vers les fichiers les plus utiles pour leurs événements de calendrier à venir et vers des fichiers récemment modifiés qui méritent leur attention.

Cloud Search avait été annoncé pour la première fois l'an dernier sous le nom de Springboard, en même temps qu'une nouvelle version de Google Sites. Selon une stratégie définie par Diane Greene, la vice-présidente senior de Google Cloud Platform, le géant de la recherche développe toujours plus d'outils et de fonctionnalités dans le genre de Cloud Search afin d'attirer les grandes entreprises. « Le service pourrait inciter les entreprises abonnées à G Suite à déplacer plus de données et de workflows dans la suite intégrée d'outils de productivité en mode Saas de Google », a estimé Whitton Andrews, vice-président de Gartner. En liant des événements de calendrier, des données et des informations d'annuaire, Cloud Search pourrait pousser les entreprises à déplacer leurs données de calendrier d'Exchange vers Google Agenda. « Cette manière de relier entre elles des fonctions de Google est potentiellement très attrayante pour ceux qui ont envie d'expérimenter des solutions qui améliorent la productivité », a-t-il ajouté.

Un service sans frais supplémentaire

Le déploiement global de Cloud Search démarrera la semaine prochaine et concernera en premier lieu les clients de G Suite Business et de G Suite Enterprise. Ces clients pourront utiliser le service sans frais supplémentaires. Celui-ci sera accessible immédiatement - en 28 langues - aux clients adhérents du programme de libération rapide de Google. Ceux ayant opté pour des mises à jour différées y accéderont plus tard. Cloud Search ne dévoilera aux utilisateurs que les fichiers qu'ils sont autorisés à voir, dans le respect des politiques de partage définies par l'entreprise. Par exemple, un utilisateur de l'équipe marketing ne verra pas les dossiers des RH.

Google, mais l'entreprise compte intégrer Cloud Search avec des services tiers. « L'intégration à d'autres services est une opération délicate », a déclaré le vice-président de Gartner. « Le plus important pour Google est d'offrir la même efficacité que celle de ses produits grand public pour effectuer des recherches complexes », a-t-il ajouté. « Et Google est très conscient de cela ». Dans le genre, Box pourrait être un candidat solide à l'intégration. L'an dernier, le fournisseur de services de stockage dans le cloud avait annoncé qu'il travaillait avec Google pour permettre à des clients communs de stocker des fichiers directement dans leurs comptes Box depuis la suite bureautique Docs, Sheets et Slides. Hier, Brent VerWeyst, le directeur des produits de Google Cloud, a rappelé ce partenariat en évoquant les intégrations tierces de Cloud Search.

Une alternative à Search Appliance


Il y a un certain temps déjà que Google propose des produits de collaboration aux entreprises. En 2002, l'entreprise de Mountain View avait lancé Search Appliance : ce produit pour datacenter permettait aux clients d'appliquer les capacités de recherche de Google aux données de l'entreprise. L'an dernier, Google a annoncé à ses partenaires qu'il cesserait le support de ce produit en 2019. Pour l'instant, l'entreprise n'a pas évoqué de solution de remplacement pour la recherche de fichiers stockés sur site et il est difficile de savoir si elle en prévoit une. L'an dernier, Ryan Tabone, le directeur de la gestion des produits de Google avait déclaré que l'entreprise s'interrogeait sur l'extension possible de Springboard aux fichiers stockés dans le datacenter privé des entreprises. Mais, depuis, Google n'a fait aucune nouvelle déclaration à ce sujet.

Selon Whitton Andrews, Google n'avait pas nécessairement éprouvé le besoin d'étendre la fonctionnalité de Cloud Search au stockage sur site. Mais si cela devait arriver, la fonction pourrait être utile aux clients qui continuent à stocker leurs fichiers dans leurs propres datacenters. « Tout dépend si Google veut cibler les clients qui conservent leurs données sur sites, ce qui est le cas d'à peu près tout le monde », a-t-il ajouté. « Presque toutes les entreprises ayant quelques années d'existence ont des données sur site. La question est de savoir si Google veut que les départements de ces entreprises deviennent aussi clients du service. Si c'est le cas, la réponse est oui, et le service devrait être étendu au stockage sur site ».

Un concurrent de Delve

Il sera intéressant de voir comment Cloud Search évolue par rapport au produit Delve de Microsoft, qui propose également d'aider les utilisateurs d'Office 365 à trouver des fichiers partagés pertinents. Microsoft et Google sont engagés dans une bataille intense. Leur objectif : faire en sorte que, demain, leurs solutions deviennent le moteur privilégié de la pile de productivité des entreprises.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité