Hardis Group monte en puissance dans le cloud public

Karim Ogbi a été choisi pour diriger le pôle Cloud Platform de Hardis Group. Il dirigeait la partie Cloud Operations jusqu'ici. (Crédit : Hardis Group)

Karim Ogbi a été choisi pour diriger le pôle Cloud Platform de Hardis Group. Il dirigeait la partie Cloud Operations jusqu'ici. (Crédit : Hardis Group)

L'ESN Hardis Group a mis en place un pôle dédié au cloud public en début d'année. Il regroupe ses activités d'intégration autour de Salesforce et de fourniture des applications métiers d'AWS, Google Cloud Platform et IBM Watson.

Déjà bien implanté sur le marché du cloud privé à travers son pôle Cloud Operations, Hardis Group souhaite aujourd'hui renforcer sa présence dans le domaine du cloud public. Dans cette optique, l'ESN a mis en place une entité dédiée en début d'année, suite à l'acquisition, en avril dernier, de deux intégrateurs des solutions de Salesforce. Hardis Group travaillait déjà depuis 2016 avec cet éditeur de solutions Saas et d'autres entreprises proposant des services de cloud public (AWS, Google). Nommée Cloud Platform, le nouveau pôle regroupe donc l'activité Salesforce, qui était précédemment intégrée au pôle développement d'applications (Business Applications), et les applications métiers d'AWS, Google Cloud Platform ou IBM Watson. L'offre du pôle sera complétée par une offre d'intégration de la solution Workplace de Facebook qu'Hardis Group est en train de mettre en place. En s'organisant de la sorte, Hardis Group veut dynamiser ses activités existantes dans le cloud public (3,5M€ de chiffre d'affaires en 2017) et viser les 7M€ de revenus dans ce domaine en 2018. Déjà composée de 65 salariés, l'équipe de Cloud Platform va accueillir 25 personnes supplémentaires, notamment des consultants Salesforces et des architectes cloud.

Globalement, Hardis Group espère que l'ensemble de ses activités dans le cloud représenteront un quart de ses revenus globaux en 2018. Une grosse partie proviendra des prestations de cloud privé, notamment l'hébergement de la solution maison Reflex (gestion d'entrepôt), que l'ESN propose depuis dix ans déjà. En 2017, cette activité a représenté 17 M€ de chiffre d'affaires.

Changement de paradigme

« La mission de notre nouveau pôle Cloud Platform est de préparer la mutation interne de l'entreprise en passant d'un paradigme d'applications internes monolithiques à des développements d'applications dans le cloud pour le cloud », explique Karim Ogbi, le directeur de Cloud Platform. « Nous avons vocation à préparer cette transformation car nous sommes convaincus que dans trois ans notre métier de développeur d'applications se fera exclusivement sur le cloud. »

Preuve en est que l'activité Cloud Operations va aussi devoir apporter progressivement des offres d'hébergement hybrides reposant sur Amazon Web Services, Microsoft Azure ou Google Cloud Platform. C'est la mission qui a été confiée au nouveau directeur de ce pôle, Stéphane Cotet, qui était précédemment en charge de la région Rhône-Alpes pour l'activité Business Applications. Directement rattaché au directeur général de Hardis Group, Nicolas Odet, Stéphane Cotet devra aussi développer des services de conseil en transformation et en hybridation de systèmes d'information (architecture, sécurité, DevOps...). 15 recrutements sont prévus pour ce pôle cette année.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité