Hausse de 6% des revenus semestriels des principaux grossistes en France

Répartition des ventes trimestrielles des membres du SGI par segments de produits.

Répartition des ventes trimestrielles des membres du SGI par segments de produits.

Les distributeurs membres du Syndicat des Grossistes Informatiques ont dégagé 2,7 Md$ de chiffre d'affaires sur les six premiers mois de l'année 2018. Les mauvais résultats des ventes de systèmes d'impression et de smartphones ont limité la progression des revenus.

Le Syndicat des Grossistes Informatiques (SGI) s'est associé à Gfk pour livrer les chiffres des activités cumulées de ses membres* pour le compte du premier semestre 2018. Ceux-ci captant environ 80% de l'ensemble des revenus des distributeurs IT de l'Hexagone, l'analyse de leurs ventes permet donc d'ébaucher une tendance globale. Sur six mois, les adhérents du syndicat professionnel ont généré 2,7 Md€ de facturations, correspondant à une hausse de 5% par rapport à la même période en 2017. Cette croissance est portée en premier lieu par la commercialisation de produits IT qui a représenté 1,7 Md€ de revenus. Les ventes de matériels, de logiciels et de produits réseau/data communication ont enregistré des progressions respectives de 4,5%, 5,4% et 12,2%.

Les consommables et les scanners sauvent le segment bureautique

Second segment le plus important de l'activité des grossistes, l'équipement de bureau connaît une situation plus mitigée avec un chiffre d'affaires semestriel globalement stable à 471 M€. Il pâtit des mauvais résultats des ventes d'imprimantes multifonctions (-11%) et d'imprimantes monofonctions (-15%). En termes de matériels, seules les facturations de scanners se sont appréciées (+17,5%) mais elles ne représentent que 2% des ventes du segment bureautique chez les grossistes. Leur croissance ainsi que la stabilité des ventes de consommables ont tout de même éviter à l'activité bureautique des membres du SGI de reculer dans son ensemble.

Téléphonie mobile : les ventes d'accessoires au beau fixe

Les télécoms représentent de leur côté la troisième grande branche d'activité des grossistes du SGI : 337 M€ de revenus au premier semestre 2018. Las, les chiffres livrés par le syndicat et Gfk n'indiquent pas quelle a été l'évolution des ventes des distributeurs d'une années sur l'autre. On apprend néanmoins que les facturations de smartphones ont considérablement baissé en valeur (-35%). A l'inverse, les ventes d'accessoires affichent de fortes progressions : +31% pour les coques, +48% pour les chargeurs, +202% pour les protections d'écrans ; +64% pour les casques. Elles ne pèsent néanmoins elles aussi que 2% du chiffre d'affaires télécoms des membres du SGI.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité