France : Deuxième trimestre de croissance consécutive pour les grossistes IT

Répartition des ventes des grossistes IT en France sur le marché valeur au deuxième trimestre 2021. Source : Contex/SGI

Répartition des ventes des grossistes IT en France sur le marché valeur au deuxième trimestre 2021. Source : Contex/SGI

Les revenus des distributeurs ont progressé de 7% au second trimestre 2021 sur le marché français. Une hausse presque intégralement portée par la croissance à deux chiffres des ventes de produits « valeur ».

Le retour à une croissance solide se confirme pour les distributeurs IT actifs sur le marché français. Selon la dernière étude menée par le Syndicat des Grossistes Informatiques (SGI) et le cabinet Context, leur chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2021 a progressé de 7% d'une année sur l'autre pour atteindre 1,71 Md€. Au cours des trois mois précédents, les facturations avaient déjà connu une évolution favorable de 3%. L'exercice en cours se présente donc bien pour la profession dont les revenus s'étaient repliés de 2% à 7,33 Md€ en 2020.

Le deuxième trimestre 2021 a été marqué par le dynamisme des ventes de produits « valeur », alors qu'elles avaient connu un léger recul (-1%), compensé par la hausse du marché des produits « volume » (+4%), au premier trimestre. Entre avril et juin derniers, elles ont bondi de 17%, grâce à une croissance de la quasi-totalité des composantes du marché valeur. La progression a été particulièrement forte sur le segment de l'affichage dynamique (+104%). Ce dernier avait déjà crû de 26% lors des trois mois précédents. Les segments des équipements réseaux (+30%) et des serveurs (+31) ont également réalisé de belles performances. Ils, représenté chacun 15% du chiffre d'affaires valeur des grossistes IT au deuxième trimestre. Les seuls reculs de revenus constatés sont ceux issus du commerce des logiciels de protection des postes clients (-7%) et des logiciels pour entreprise (-11%).

Impression, informatique personnelle et téléphonie plombent le marché volume

S'agissant des ventes de produit « volume », elles ont dû se contenter d'une hausse de 1% au deuxième trimestre 2021. Ce recul tient en premier lieu à la mauvaise tenue du segment de l'informatique personnelle (-7%), qui pèse 25% du marché volume, et de celle du segment impression (-5%), qui en pèse 21%. Les facturations de produits de téléphonie ont également souffert avec une chute de 47% (dont -53% pour les smartphones). Ces décroissances n'ont pas pu être compensées par la bonne, voire la très bonne, tenue des ventes d'autres catégories de matériels et de logiciels. Par exemple, celles des produits de gaming (+83%), de communications unifiées (+88%), des écrans pour PC (+45%), ou encore des systèmes de stockage grand public (+32%).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité