HP France accueille Arnaud Lépinois à sa tête

Jusqu’à présent directeur général de Computacenter France, Arnaud Lepinois a pris la direction de HP France le 1er novembre dernier. (Crédit D.R.)

Jusqu’à présent directeur général de Computacenter France, Arnaud Lepinois a pris la direction de HP France le 1er novembre dernier. (Crédit D.R.)

Deux mois après l'annonce de son arrivée à la direction de HP France, Arnaud Lépinois a démarré son mandat à la tête du fournisseur spécialisé dans les PC et systèmes d'impression.

Après Computacenter France, Arnaud Lépinois prend la direction de HP France. Cette annonce date en fait de septembre dernier, mais la nomination est effective depuis le 1er novembre 2020. En septembre dernier, un porte-parole de HP France, nous avez indiqué dans un email : « HP confirme que Pascale Dumas quittera son poste de présidente de HP France le 1er novembre prochain, tout en conservant des responsabilités au sein de HP. Elle sera remplacée par Arnaud Lépinois, actuel directeur général de Computacenter France ». À la tête de HP France depuis la scission du groupe, Pascale Dumas avait contribué à la croissance de l'entité resserrée autour des PC, des systèmes d'impression et des services associés tout en assurant le développement de l'activité impression 3D qui est devenue l'une des priorités du groupe.

« Avec toute l'équipe HP France, nous continuerons de soutenir nos clients et partenaires dans leur transformation numérique, en continuant d'innover et de faire preuve d'agilité et de résilience », rapporte Arnaud Lépinois dans un communiqué de presse. Le responsable arrive à un moment clef pour l'entreprise : à l'heure où le Covid-19 a imposé une profonde réorganisation du travail dans les entreprises, le prétendu parent pauvre de la scission HP/HPE a su tirer son épingle du jeu en assurant des livraisons très attendues.  « Ce trimestre [T3 2020] a connu la plus forte demande de PC grand public que Gartner ait connu en cinq ans », a ainsi indiqué Mikako Kitagawa, directeur de recherche chez Gartner. « Le marché des PC professionnels a connu une dynamique plus prudente ce trimestre. Les entreprises ont continué à acheter des PC pour le travail à distance, mais l'accent a été mis sur l'optimisation des coûts plutôt que sur l'achat urgent d'appareils. Cependant, les dépenses des entreprises sont restées fortes là où les financements publics pour l'enseignement à distance et le travail à distance ont alimenté les achats de terminaux ». Beaucoup d'entreprises françaises sont ainsi passées du mixte PC/PC portable au tout nomade pour accompagner l'essor du télétravail.

La bio express d'Arnaud Lepinois

Diplômé de l'INSA Lyon, Arnaud Lépinois a débuté sa carrière chez IBM en 1996 en tant qu'ingénieur. En 2000, il passe directeur technique d'Inexware, puis assure la direction de l'entité App Development du groupe Neurones de 2002 à 2005. Il était enfin chez Computacenter depuis 2012. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité