HP : pourquoi les questions de durabilité des PC restent importantes en période de pandémie ?

Pour montrer le côté durable de ses terminaux, notamment l'Elitebook Dragonfly, HP communique beaucoup sur son utilisation de plastique recyclé. (Crédit : Gordon Mah Ung / IDG)

Pour montrer le côté durable de ses terminaux, notamment l'Elitebook Dragonfly, HP communique beaucoup sur son utilisation de plastique recyclé. (Crédit : Gordon Mah Ung / IDG)

Alors que l'épidémie de coronavirus n'est toujours pas endiguée et bat encore son plein dans plusieurs pays, des fournisseurs comme HP appuient leur communication sur l'aspect durable et écologique de leurs produits. Nos confrères de PC World ont interrogé le président de la division Personal Systems de HP, Alex Cho, pour comprendre les actions concrètes réalisées par le groupe en matière de développement durable.

PC World : HP affirme qu'elle offre le portefeuille de PC le plus éco-responsable. Pourquoi communiquer autour de cela maintenant alors que ce sont des enjeux sur lesquels les fournisseurs disent travailler depuis des années ?

Alex Cho : Dans les systèmes personnels, ces questions sont particulièrement importantes pour nous. Parce que ce ne sont pas des projets sur un temps donné, ni une question de génération. Nous avons travaillé sur ce sujet pour l'ensemble de notre gamme de PC, tous les accessoires et les écrans, et nous avons réfléchi à la façon dont cela se rapporte à notre activité de services et à notre réflexion sur l'emballage.
Je voudrais rappeler le fait que c'est un parcours pour nous, qui a été perturbé, comme tout le monde, par la crise de Covid-19. Cela ne doit pas nous empêcher de réfléchir à l'impact environnemental que nous avons, car nous continuons de concevoir des solutions. La durabilité repose sur trois piliers : les personnes, la planète et la communauté. Donc nous ne pensons pas seulement au produit. Et il n'y a jamais eu de meilleur moment pour que les gens reconnaissent que le monde est plus connecté qu'il ne l'a jamais été.

Définissons ce que signifie la durabilité en ce qui concerne un PC. Qu'est-ce que cela signifie ?

Cela inclut le produit lui-même, le type d'impact qu'il a, qu'il soit fabriqué à partir de plastiques recyclés par exemple. Nous pensons aux émissions de gaz à effet de serre, pas seulement au produit, mais aussi au processus qui a été utilisé pour le fabriquer ainsi qu'à l'emballage. Nous fabriquons environ 16 millions de PC par an, et l'emballage est donc très important, c'est pourquoi nous pensons aux emballages plastiques à usage unique. C'est un peu le côté planète de ce sujet.

Nous nous soucions également beaucoup des communautés. Il est très important de se concentrer sur l'éducation dans le monde entier, car nous ne voulons pas seulement créer quelque chose, nous voulons lui permettre de résoudre des problèmes et aider dans l'apprentissage. C'est donc une autre façon de faire. Encore une fois, pour nous, c'est holistique.

Pouvez-vous donner une idée de la contribution de HP elle-même par rapport à celle de vos fournisseurs dans la construction de vos PC ?  HP prend les cartes mères et les composants et les assemble à l'intérieur d'un châssis de marque HP. Quelle est donc la part de responsabilité de HP dans tout cela ?

En fait, nous pensons que c'est en grande partie la responsabilité de HP de veiller à l'impact environnemental de ses produits, même si la chaîne de valeur y participe bien sûr. Mais que faisons-nous qui soit uniquement de notre ressort ? L'emballage est une décision que nous prenons dans la composition des matériaux structurels. Nous avons annoncé la première utilisation au monde de plastiques repêchés dans l'océan, qu'il s'agisse de notre ordinateur portable Elite Dragonfly. Donc nous faisons un choix sur les matériaux. Quand je parle aussi d'émissions de gaz à effet de serre, vous savez, une grande partie de ces émissions est liée aux décisions que nous prenons concernant la consommation d'énergie et les économies d'énergie que nous y intégrons.

Comment l'emballage a-t-il évolué depuis les dix dernières années ?

Les évolutions ont eu lieu dans de nombreux domaines : nous nous éloignons de la mousse de polystyrène pour nous tourner vers des emballages en plastique plus simples à utiliser. Nous sommes très attentifs aux dimensions et à la quantité, et nous concevons l'emballage dans son ensemble, et c'est important pour s'assurer qu'il résiste aux transports et protègent les composants fragiles qu'il contient.

Si je suis un consommateur et que je crois au recyclage, comment puis-je y contribuer ? Au quotidien, il y a le tri sélectif de nos déchets ménagers, mais comment faire pour que les consommateurs s'habituent à le faire avec les PC ? HP a des programmes de recyclage, mais ils semblent plus axés sur les cartouches à jet d'encre.

Là aussi, tout doit être pensé à la conception pour faciliter d'utilisation. Avec d'autres produits, si vous avez un problème avec, vous ne pouvez plus l'utiliser. Nous avons donc conçu des ordinateurs dont la facilité d'entretien réduit l'impact [environnemental] supplémentaire. Nous examinons des caractéristiques telles que la capacité à remplacer un écran. Nous utilisons les scores [de réparation] d'iFixit comme un indicateur de notre performance.

Nous nous orientons de plus en plus vers une activité de services où HP peut reprendre [un PC]. Un programme circulaire est important, car nous constatons que les clients ont des besoins qui évoluent. Nous pouvons créer un processus en boucle fermée qui leur permettra de rendre les ordinateurs qu'ils n'utilisent plus. Nous avons une offre de services et une entrée dans l'écosystème [de recyclage] plus large.

L'efficacité énergétique est une autre chose importante dont il faut parler, surtout parce qu'elle a un effet sur le coût total d'un PC et sur la facture énergétique de l'utilisateur. Comment les PC de HP ont-ils évolué en termes d'économies d'énergie, et où voyez-vous leur avenir ?

Pour vous donner quelques points de données, nous avons examiné l'un de nos ordinateurs de bureau commerciaux il y a quelques années. Aujourd'hui, nos PC consomment 30% [d'énergie] en moins. Pour les ordinateurs portables aussi : la mission consiste à améliorer l'efficacité énergétique de tous nos produits. Un Elitebook d'il y a quelques années consommait 30% d'énergie en plus que la dernière génération. Et nous examinons la situation de la même manière pour l'ensemble de notre portefeuille et poursuivre dans cette voie sera très fructueux.

Vous avez déjà parlé de ce problème comme étant plus global. Pouvez-vous aborder la question des économies d'énergie via les fonctionnalités de Windows comme la mise en veille moderne, et les services propres à HP, ainsi que le matériel ?

Nous portons notre attention à tout, du matériel, aux logiciels en passant par les services. Du côté du matériel, il s'agit du choix des matériaux, comme nous en avons parlé, mais aussi de l'efficacité de l'architecture. La partie logiciel est également très importante. Vous avez parlé de plusieurs choses : la veille moderne, activée par Windows. Il faut aussi miser sur l'intelligence artificielle et les algorithmes que nous utilisons pour optimiser les performances de l'appareil utilisé, des GPU et CPU quand vous en avez besoin.

Pour l'aspect services, nous avons parlé un peu plus tôt de permettre aux utilisateurs de [recycler] les PC. Nous sommes également en mesure d'identifier à distance les appareils susceptibles de présenter des défaillances, ceci pour pouvoir les corriger à l'avance. Une défaillance ne signifie pas nécessairement que l'appareil est en panne. Cela peut signifier qu'un composant tourne à plein régime et consomme beaucoup plus d'énergie qu'il n'en faut. Nous examinons cela, à tous les niveaux de notre contribution, que ce soit au niveau du matériel, des logiciels ou des services.

Quelles seront donc les prochaines étapes de votre parcours pour la production de PC plus durables ?

La période du Covid est une période très difficile pour le monde de l'IT, mais aussi intéressante. En dehors des défis de continuer à travailler dans cet environnement, nous pensons vraiment que le moment est venu de catalyser un tas de nouvelles choses, mises en évidence par le fait que le PC est essentiel. Je me souviens, il n'y a pas si longtemps, quand certains m'ont dit : « Hé, le PC est mort ». J'ai quatre enfants, et ils ne peuvent pas continuer les cours à moins d'avoir un PC. Tout comme les autres milliards d'enfants dans le monde qui ne peuvent pas ou n'ont pas pu accéder à leurs salles de classe pendant les périodes de confinement.

C'est pour cette raison que nous considérons les environnements à distance comme de véritables catalyseurs de nouvelles innovations qui ont un sens pour les clients. Cela nous donne beaucoup d'énergie. Nous travaillons sur plusieurs choses depuis plusieurs années. Nous avons eu l'occasion de les tester rapidement dans le monde entier en raison de l'environnement actuel. Je m'attends donc à beaucoup plus. C'est une période très excitante pour être dans ce métier. En ce moment, tout le monde se sent un peu désorienté et l'informatique apporte beaucoup de choses, surtout maintenant qu'elle est essentielle à chacun et chacune.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité