Intel fait légèrement évoluer sa ligne de PC Evo

Les derniers PC Evo d'Intel supportent le WiFi 6E. (Crédit Photo : MSI)

Les derniers PC Evo d'Intel supportent le WiFi 6E. (Crédit Photo : MSI)

Les dernières caractéristiques de la plateforme Evo d'Intel concernent en particulier le verrouillage d'un PC lorsque l'utilisateur s'éloigne ou encore la compatibilité 5G. Les écrans Thunderbolt sont également poussés par le fondeur.

Après la présentation de ses dernières puces en janvier 2022, Intel lance cette semaine ses processeurs Core 12e génération Alder Lake de séries U et P. Cette annonce a été faite parallèlement à celle d' « Alder Lake-H », le processeur haut de gamme pour PC portables de gaming. Le fondeur ne lancera toutefois pas une norme Evo pour les PC de joueurs. Pourtant des PC Evo contenant les processeurs de série H, adaptés à un usage de gamers, seront bien commercialisés cette année. Le label Evo aidera toutefois à définir les caractéristiques des PC portables équipés des nouveaux processeurs Core 12e génération d'Intel : « Nous ne comptons pas créer une norme Evo spécifique aux PC de jeux vidéo pour le moment. Au CES (Consumer Electronics Show), nous avons annoncé que vous verrez cette année, des ordinateurs portables dotés de processeurs de série H, passer la vérification Evo » a déclaré l'entreprise.

Comment le label Evo façonne les futurs P

Début 2022, Intel avait présenté la troisième édition de son programme Evo. À l'origine, la société avait créé le label Evo afin d'identifier les caractéristiques qui définiraient ce que doit être un PC portable haut de gamme. En janvier, le fabricant a annoncé avoir étendu ce label aux PC de bureau, aux modèles grand public et à un groupe de laptops. Ce n'est pas tout, puisque la norme Evo continuera d'être étendue afin d'identifier de la même manière les accessoires tels que les stations d'accueil et les écrans Thunderbolt.

Du côté des innovations technologiques Evo, elles ne sont en réalité que de simples améliorations des fonctionnalités existantes. La veille connectée adaptative par exemple, est simplement un moyen plus efficace pour le PC portable de se connecter à un réseau lorsqu'il est en mode veille. Les ordinateurs nomades Evo de troisième génération d'Intel ont toutefois été dotés d'une mémoire plus rapide ainsi que d'une meilleure connectivité, notamment grâce au support du WiFi 6E.



Intel présente la spécification de la 3e édition d'Evo et les points clefs du Project Athena. Plus de 100 conceptions co-engineered avec des processeurs mobiles Core de 12e génération devraient commencer à passer la vérification Intel Evo dans la première moitié de 2022. (Crédit : Intel Corporation)

De plus, une caméra bardée de capteurs permettra aux ordinateurs portables de détecter la présence de son utilisateur et de se déverrouiller s'il reconnait ce dernier (ce que fait déjà Windows Hello). À l'inverse, il se verrouillera dès que son propriétaire s'éloignera. Ce système existe déjà sur certains ordinateurs portables Dell, mais il s'étend désormais aux modèles grand public. Par ailleurs, de plus en plus de PC Evo sont développés pour pouvoir s'adapter à la 5G. Josh Newman, vice-président d'Intel et directeur général du Client Computing Group de la société, a déclaré que plus de huit modèles Evo seraient dotés du capteur visuel et plus de quinze modèles intégreraient la 5G.

Les écrans thunderbolt plébiscités par les consommateurs


Evo pourrait également influencer le développement des écrans externes. Intel affirme ainsi que les consommateurs se tournent de plus en plus vers des écrans thunderbolt natifs : « Nous constatons une forte demande pour les écrans thunderbolt. D'un côté les consommateurs cherchent des aménagements de travail à domicile plus simple, et d'un autre les services informatiques sont en train de reconfigurer les bureaux afin de créer des postes de travail partagés », ont expliqué des représentants d'Intel dans un communiqué. « La proposition de valeur de thunderbolt, à savoir une connectivité simple, la fiabilité de la certification Intel et les performances offertes par la bande passante maximale de 40 Go par seconde, trouve un fort écho », continuent ils.



La plate-forme intel Evo d'Intel s'enrichit de fonctionnalités. (Crédit Intel)

Enfin, Intel compte développer une application ou une technologie native pour partager des photos, des fichiers, des appels téléphoniques et des messages entre plusieurs PC. Cela fait partie de la technologie Screenovate qui s'appliquera à « certains » appareils Evo et qui devraient sortir pendant la période des fêtes. Il est intéressant de noter que Windows fait cela en natif avec une technologie appelée Your Phone, mais elle ne prend pas en charge les iPhone. Ces derniers sont toutefois répertoriés comme faisant partie de l'écosystème des appareils pris en charge par Screenovate.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité