Ippon Technologies se rapproche des entreprises du Grand-Est

Christophe Côte-Colisson et Jennifer Depoire, respectivement directeur et talent developer de l'agence d'Ippon Technologies à Strasbourg. Crédit photo : D.R.

Christophe Côte-Colisson et Jennifer Depoire, respectivement directeur et talent developer de l'agence d'Ippon Technologies à Strasbourg. Crédit photo : D.R.

Strasbourg accueille la huitième agence d'Ippon Technologies en France. Dirigée par Christophe Côte-Colisson, la nouvelle structure ambitionne de se doter d'une trentaine de collaborateurs dès sa première année d'activité.

Ippon Technologies intègre le bassin économique du Grand-Est dans son maillage territorial. Pour adresser les entreprise de la région, le cabinet de conseil et d'expertises en technologies a tout récemment ouvert une nouvelle agence à Strasbourg. C'est le huitième point de présence que la société crée en France, après ceux de Bordeaux, Nantes, Lille, Lyon, Toulouse, Paris (siège) et Marseille. S'y ajoutent six autres implantations situées hors de l'Hexagone, en Australie, aux Etats-Unis et en Russie. Depuis quatre ans, Ippon Technologies a accéléré son rythme de croissance à raison de l'ouverture d'une nouvelle agence par exercice.

Cent recrutements prévus dans l'Est d'ici quatre ans

A Strasbourg, la direction de l'activité a été confiée à Christophe Côte-Colisson. Recruté en mars, cet ingénieur informatique de formation évolue depuis des années dans l'Est de la France. Depuis début 2018, il évoluait au sein du cabinet « d'architecture numérique » Versusmind en tant que business manager. L'homme espère s'entourer d'une trentaine de collaborateurs d'ici fin 2022 et d'une centaine d'ici quatre ans. Ce plan de recrutement va être mené avec Jennifer Depoire, la « talent developer » d'Ippon Technologies à Strasbourg.

L'extension du réseau d'agences d'Ippon Technologies s'inscrit dans le cadre de son plan stratégique #Ippon2024. Il a pour objectif de porter les effectifs du groupe à 1000 personnes d'ici trois ans et son chiffre d'affaires, assorti d'un bénéfice net de 5%, à 100 M€. Le cabinet de conseil, qui accompagne une centaine de clients comme AWS, BPI France et Microsoft, a dégagé 68 M€ de revenus l'an dernier. Il a ainsi dégagé une croissance de 35% par rapport à 2020, en s'appuyant sur 500 salariés.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité