La convergence, un marché au potentiel de 100 M€ pour SCC France

Dragisa Ristivojevic, directeur du département convergence chez SCC

Dragisa Ristivojevic, directeur du département convergence chez SCC

Le revendeur et prestataire de services IT SCC a intégré quatre de ces départements au sein de sa business unit convergence pour mieux les faire collaborer. Selon l'entreprise, les revenus qu'elle tire de la fourniture d'offres convergées connaissent une croissance à deux chiffres depuis un an.

Il y a deux ans, SCC France se dotait d'une Business Unit (BU) Convergence chargée de réfléchir à la façon dont la SSDI pouvait délivrer des solutions convergentes faisant appel à un savoir-faire pluridisciplinaire. Depuis septembre dernier, cette réflexion a abouti avec l'intégration au sein de cette division d'autres centres de profits de SCC : les BU Réseaux, Sécurité, Mobilité et Visioconférence & Affichage Dynamique. L'enjeu de ce rapprochement est important pour le revendeur. « Le marché est demandeur d'offres convergées. En un an, les revenus tirés par SCC de la vente de solutions de ce type ont connu une croissance à deux chiffres. En outre, la part des services dans ces facturations est de l'ordre de 20% et devrait continuer de croître avec les nouvelles solutions que nous allons lancer», explique Dragisa Ristivojevic, le responsable de la BU Convergence. Selon lui, la structure dont il a la charge pourrait rapidement dégager 100 M€ de chiffre d'affaires auprès des entreprises du mid market et des grands comptes.

30 personnes pour penser et créer des offres convergées

Pour illustrer le type de biens et de services que la BU Convergence pourra délivrer, le responsable cite les solutions de numérisation de l'accueil clients dédiés aux acteurs de la distribution grand public : « Les enseignes traditionnelles répondent à la concurrence du e-commerce en faisant de l'accueil de leur magasin une plaque tournante de l'information. Dans cette optique, nous les aidons à déployer dans leurs points de vente des tablettes et des murs d'image qui diffusent du contenu piloté à distance. Une solution de ce type sollicite des compétences en réseau, sécurité, mobilité et affichage dynamique que la BU Convergence est capable de mettre en musique. » Pour lancer et créer de nouvelles offres (industrialisées ou sur-mesure), voire en assurer l'avant-vente, la BU dispose d'un effectif de 30 personnes réparties autour de ces différentes compétences techniques. Un pôle d'expertise complète ces équipes auxquelles il fournit un accompagnement, notamment sur les plans de la définition des stratégies et des process liés aux offres. « Ce ne sont pas les collaborateurs de la BU Convergence mais les équipes de production de l'ensemble du groupe qui prendront en charge le déploiement des solutions », précise Dragisa Ristivojevic.

En ce qui concerne ses recrutements, la division cherche déjà à pourvoir 15 postes pour 2014. Il s'agit principalement d'accueillir des consultants seniors sur la mobilité, des ingénieurs dotés d'un vernis technique sur les réseaux et la sécurité, et enfin des collaborateurs disposants de compétences en matière de travail collaboratif et de visioconférence.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité