Le fondateur de Blue River System a tiré sa révérence

Georges Boubay est décédé le 6 août à l'age de 55 ans. Crédit photo : D.R.

Georges Boubay est décédé le 6 août à l'age de 55 ans. Crédit photo : D.R.

Georges Boubay est décédé au mois d'août. A l'origine de la formidable aventure du grossiste Blue River System, il laissera l'image d'un épicurien et d'un chef d'entreprise des plus atypiques.

La distribution IT a perdu l'une de ses figures. Georges Boubay, le fondateur du grossiste généraliste toulousain Blue River System (BRS), s'est effondré le six août dernier sur un sentier de montagne à l'âge de 55 ans. « Epicurien », « Excessif », « atypique », « attachant » et « généreux », le gersois avait revendu son entreprise en difficulté au distributeur Bacatá, lui aussi racheté depuis, en 2010. Il n'avait néanmoins jamais cessé de déployer ses talents dans le commerce du matériel informatique et collaborait en tant que consultant avec la société bordelaise Picata (groupe Cybertek).

Avant de faire de BRS un acteur bien en vue, Georges Boubay a commencé par développer l'entreprise dans son garage, avec sa femme décédée un an avant lui. C'était en 1995. La société commercialisait alors des pièces détachées pour PC. Trois ans plus tard, elle s'était suffisamment développée pour prendre des locaux dans le centre de Toulouse et se doter d'une véritable équipe. En 2008, une des années les plus fastes de BRS, le nombre de collaborateurs atteindra 80 personnes et le chiffre d'affaires pas loin des 100 M€.

Le grossiste régional qui attirait les grandes marques

L'un des coups de force de cette structure régionale partie de rien est d'être parvenue à commercialiser des marques de premier plan. Intel ou encore AMD ont ainsi fait partie de son catalogue. Les écrans Iiyama, les disques durs de Western Digital, les lecteurs optiques de Samsung ou encore certains produits de LG également. Les cartes mères de Gygabite, alors inconnues sur le marché français, y auraient même été introduites par BRS.

Le marketing décalé de BRS aura lui aussi été l'une des clés de son succès. Les séminaires revendeurs organisés autour du thème de la tauromachie, où les cravates tombaient sans nuire aux affaires, illustrent cette approche. Tout comme les campagnes de publicité humoristiques et marquantes publiées dans la presse par le grossiste. Le plus grand mérite de Georges Boubay n'a pas été de créer ces campagnes lui-même mais d'avoir donné carte blanche à ses collaborateurs chargés de les imaginer. C'était un homme qui savait faire confiance, parfois trop peut-être.

Les pub décalées de BRS parues dans Distributique

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité