Le groupe Artemys croque le cabinet de conseil Atome

Laurent Taieb (à droite), le fondateur d'Artemys, et l'international français de rugby Gaël Fickou, que le groupe de services IT s'est choisi pour ambassadeur depuis 2022. (Crédit photo : Groupe Artemys)

Laurent Taieb (à droite), le fondateur d'Artemys, et l'international français de rugby Gaël Fickou, que le groupe de services IT s'est choisi pour ambassadeur depuis 2022. (Crédit photo : Groupe Artemys)

La société de conseil levalloisienne Artemys vient renforcer les compétences en développement logiciel du groupe parisien Artemys. Ce dernier disposait déjà d'une expertise dans les applicatifs qui couvre l'accompagnement digital, la maîtrise d'oeuvre et la maîtrise d'ouvrage.

Le groupe parisien Artemys ajoute un nouveau nom sur la liste de ses acquisitions. À la fin du mois de mars, le prestataire de services IT a officialisé le rachat d'Atome, une société de conseil en informatique orientée sur le développement applicatif basée à Levallois-Perret. Fondée en 2015, elle emploie une cinquantaine de collaborateurs et compte une vingtaine de clients grands comptes, dont Allianz, Axa, Engie, Orange, Safran ou encore L'Oréal. Son dernier chiffre d'affaires connu était de 8,1 M€ en 2022, soit une hausse de 41 % d'une année sur l'autre.

Regroupe d'Atome avec la filiale Amontech

Le créneau d'Atome est l'accompagnement des clients dans leur transformation digitale, à travers ses expertises en transformation des entreprises, en méthode agile, en artisanat logiciel, dans le web, le cloud, le DevOps et la data. Ces compétences viennent compléter celles, déjà bien larges, proposées par le groupe Artemys à travers ses nombreuses filiales : Alt-up (modern workplace), Artemys Agil-IT (BI, BDD et Big Data), Artemys Smart-IT (Informatique industrielle), Arcatem (cybersécurité, sécurité et réseaux), Artemys Academy (formation), Artemys Normandie (Infrastructures, cloud, DevOps...), Artemys Belgium (recrutement IT, ERP, accompagnement digital...) et Amontech (conseil en accompagnement digital, MOE et MOA). Cette dernière filiale va intégrer les équipes d'Atome.

77 M€ de revenus pour Artemys en 2023

Autrefois connu sous le nom Permis Informatique, le groupe Artemys a été fondé en 1989, notamment par Laurent Taieb. Il réalise sa première acquisition en 2014 pour donner naissance à Artemys Normandie et se rebaptise en 2017. Deux ans plus tard, il accueille le fonds Andrea Expansion à son capital pour poursuivre son développement. En 2023, le groupe affichait un effectif de 750 collaborateurs et 77 M€ de chiffre d'affaires.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité