Lenovo dote sa marque Think d'une division dédiée pour briller dans le haut de gamme

Lenovo se réorganise avec la volonté affichée de capitaliser sur la marque ThinkPad pour améliorer son positionnement sur le marché. Cette réorganisation, qui devrait être effective le premier avril prochain, vise à mieux mettre en avant les marques du constructeur chinois et à rationaliser d'avantage ses activités. Elle passe notamment par la création de deux nouvelles divisions : Lenovo Business Group et Think Business Group. L'activité de la première entité sera axée sur les gammes de produits dites « mainstream » de Lenovo qui comprennent ses PC professionnels et grand public ainsi que ses tablettes et ses smartphones. Le Think Business Group développera quant à lui des produits haut de gamme, à la fois pour les marchés des entreprises et des particuliers, et se focalisera également sur les serveurs et les solutions de stockage.

La direction de la division Think Business Group a été confiée Peter Hortensius, jusqu'ici dirigeant de Lenovo Product Group. Liu Jun, l'actuel patron de l'activité Mobile Internet et Digital Home  prend quant à lui les rênes du Lenovo Business Group.

La marque Think pour concurrencer Apple

A l'heure actuelle, l'organisation de Lenovo repose sur une division produit globale qui englobe ses activités dans les mondes des PC et des serveurs. En 2011, le constructeur a créé un business unit baptisée Mobile Internet and Digital Home qui gère quant à elle ses activités smartphones et tablettes. L'officialisation du changement d'approche de Lenovo fait suite à la diffusion d'un e-mail interne envoyé par son CEO, Yang Yuanqing, dans lequel la réorganisation était révélée. Le message a fuité dans les médias chinois le week-end dernier. Dans ce courrier, le CEO indique que le groupe a constaté que la marque Lenovo obtenait de bons résultats sur les marchés des produits les plus classiques (mainstream) et ceux d'entrée de gamme, tandis que la marque « Think » excellait sur le segment haut de gamme où elle pourrait concurrencer Apple.

La marque Think est la propriété de Lenovo depuis 2005 suite à l'acquisition de l'activité PC ThinkPad d'IBM. Depuis, le constructeur chinois est devenu le premier fabricant de PC dans le monde aux côtés de HP. Pour les analystes, un des facteurs majeurs de ce succès repose sur les produits griffés ThinkPad. « La réorganisation annoncée de Lenovo pourrait être comparée à l'approche d'un fabricant d'automobiles tel que Toyota. Ce dernier a développé avec succès sa marque de voiture de luxe Lexus pour s'attaquer au marché haut de gamme », commente Bryan Ma, un analyste d'IDC. Fondé en Chine, Lenovo a mené une véritable bataille pour développer ses ventes sur des marchés plus matures comme les Etats-Unis. Dans cette entreprise, il a pu néanmoins compter sur la forte notoriété de la marque ThinkPad sur ces marchés.

La réorganisation de Lenovo peut être également vue comme un retour en arrière pour le constructeur. En effet, celui-ci a essayé pendant des années de fusionner les activités PC issus d'IBM et les siennes. Aujourd'hui, on peut penser que Lenovo a abandonné l'idée de cette intégration. Il s'apprête finalement à rassembler les activités issus de Lenovo en chine dans un groupe et celles issues d'IBM dans un autre.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité