Les Mac Intel disparaissent progressivement du catalogue Apple

De moins en moins d’ordinateurs Mac Intel subsistent au catalogue Apple. (Crédit Apple)

De moins en moins d’ordinateurs Mac Intel subsistent au catalogue Apple. (Crédit Apple)

Un an après le passage des Mac aux processeurs Apple Silicon sur base ARM, le retrait des machines Intel se poursuit dans le catalogue d'Apple.

Quand, en novembre 2020, Apple a lancé ses premiers Mac équipés de puces Silicon sur base ARM, le fournisseur s'était officiellement donné deux ans avant l'abandon des processeurs Intel. Or, à peine 12 mois plus tard, il faut regarder de près pour trouver un modèle Intel dans les ordinateurs commercialisés par la firme californienne. Avec cinq modèles et plusieurs configurations différentes, le défi de changer toute la gamme d'ordinateurs Mac en seulement 24 mois semblait très ambitieux, surtout qu'Apple avait l'air de vouloir prendre son temps. Jusqu'à la semaine dernière, on comptait deux fois plus de Mac Intel que de Mac M1 au catalogue d'Apple, et ce rapport de force semblait devoir perdurer. Mais tout a changé rapidement.

Depuis le lancement des Macbook Pro 14 et 16 pouces, Apple ne vend plus d'ordinateurs portables tournant avec des processeurs Intel. Et samedi dernier, le constructeur a retiré sans cérémonie l'iMac Intel 21 pouces, si bien que le nombre de modèles n'utilisant pas le silicium d'Apple se comptent sur les doigts d'une main. Il reste en effet trois iMac 27 pouces avec écran Retina 5K, un avec processeur Intel Core i5 de 10e génération à 6 coeurs et 3,1 GHz, un avec un Core i5 6 coeurs de 3,3 GHz de 10e génération, et un avec un Core i7 à 8 coeurs de 3,8 GHz de 10e génération. Il reste aussi un Mac mini tournant avec un Core i5 de 8e génération à 6 coeurs et 3,0 GHz, et enfin un Mac Pro avec un Xeon W 8 coeurs à 3,5 GHz.

Le Mac Pro reste toujours fidèle à Intel Mis à part les modèles reconditionnés et les stocks restants de vendeurs tiers, ce sont les seules options disponibles en Mac Intel. Et ce serait une erreur d'acheter l'un de ces modèles. Le Mac mini, dont le processeur Intel Core i5 8 coeurs de 8ᵉ génération à 3 GHz date d'il y a trois ans, est proposé à partir de 1259 € et sera probablement remplacé au début de l'année prochaine par un modèle M1 Pro/M1 Max. Il en va de même pour l'iMac 27 pouces, qui sera probablement doté d'un écran plus grand lors d'une mise à jour au printemps. Il est donc tout à fait possible qu'Apple parvienne à basculer sa gamme de Mac vers ses propres puces M1 en moins de 18 mois, à l'exception du Mac Pro, qui reste un animal à part.

La tour modulaire haut de gamme de Mac pourrait être équipée d'une puce totalement différente de celles des produits grand public d'Apple, avec éventuellement un GPU discret et des emplacements PCIe. En fait, plusieurs rumeurs laissent entendre qu'Apple mettra à jour son Mac Pro avec un processeur Intel plus récent et continuera à vendre une version sans silicium Apple pendant plusieurs années encore, en raison des demandes spécifiques des acheteurs de la tour à 6499 €. Il ne serait donc pas tout à fait exact de l'inclure dans les projets de basculement vers le Silicon d'Apple sous deux ans. Mais, concernant les Mac que l'utilisateur moyen peut s'offrir, il ne faudra pas longtemps avant que toute trace d'Intel disparaisse à jamais.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité