Les puces Ice Lake enfin disponibles aux fabricants de PC

Après ce lancement de ses 11 puces Ice Lake, Intel prévoit d'autres révélations d'ici la mi-août autour des « applications haute fréquence ». (Crédit : Intel)

Après ce lancement de ses 11 puces Ice Lake, Intel prévoit d'autres révélations d'ici la mi-août autour des « applications haute fréquence ». (Crédit : Intel)

Annoncées depuis mai dernier, les puces Intel Ice Lake de 10e génération viennent de sortir. Elles viendront équiper les prochains PC, notamment les gammes les plus fines et légères proposées par les fabricants.

Elles arrivent ce jeudi. Les onze dernières puces Ice Lake d'Intel sont disponibles auprès des fournisseurs pour offrir une meilleure expérience graphique dans les PC fins et ultra légers. Le fondeur a commencé à définir à quoi ressemblerait sa dixième génération de puces Core en mai, en poussant ses premiers semi-conducteurs de 10 nm sur le marché grand volume. En bref, ces puces possèdent 11 processeurs, la plupart à 4 coeurs et 8 threads, en 9, 15 ou 28W. Les fréquences de bases commencent à 700 MHz et montent à 2,3 GHz ; 4,1 GHz en mode turbo. Côté fréquences graphiques, elles oscilleront autour de 1 GHz, avec 32, 48 ou 64 unités d'exécution pour différencier les performances.

Cependant un détail peu surprendre. La plupart des vitesses de base de la 10e génération de processeurs sont inférieures à celles de leurs homologues actuels du Whiskey Lake de 8e génération. Certaines des puces à faible puissance de Ice Lake offrent des horloges de base de moins de 1 GHz. Les versions de Ice Lake conçues pour les tablettes consomment maintenant 9 watts, plutôt que les 5 watts de leurs prédécesseurs, Amber Lake.

Des ordinateurs portables équipés dès cet été


Les onze nouveaux microprocesseurs d'Intel Ice Lake. Les numéros TDP de ConfigUP indiquent qu'un fabricant d'ordinateurs portables est autorisé à alimenter la puce jusqu'à la puissance nominale la plus élevée, pour permettre des performances supplémentaires. L'autonomie de la batterie peut toutefois en souffrir quelque peu. (Crédit : Intel)

Intel dit que plus de 35 ordinateurs portables construits autour de microprocesseurs Ice Lake seront vendus en même temps que les ordinateurs portables sous Whiskey et Amber Lake existants, à partir de cet été. On sait déjà que le prochain XPS 13 2-en-1 de Dell en sera équipé. Et d'autres suivront : la prochaine divulgation des microprocesseurs d'Intel sera faite dans la deuxième quinzaine d'août, autour des « applications haute fréquence », indique Ran Senderowitz d'Intel. La prochaine génération de puce Intel Tiger Lake, prévue en 2020 ? La puce Comet Lake, qui faisait partie d'une récente fuite ? Nulle ne le sait.

Puisqu'elles seront directement vendues aux fabricants de PC, les onze puces sont dévoilées sans leur prix. Mais chacune inclue des capacités Wi-Fi6 (Gig+) Wi-Fi et Thunderbolt 3 : quatre ports cette fois-ci, deux de chaque côté du PC. Intel a également amélioré sa qualité graphique ainsi que ses performances, avec la prise en charge de trois écrans 4K simultanés à 120 Hz, deux écrans 5K à 60 Hz ou un seul écran 8K30. Le moteur graphique comprend trois tubes d'affichage qui prennent en charge DisplayPort 1.4 HBR3 et HDMI 2.08, plus HDR10 et Dolby Vision.


Les apports de cette 10e génération de processeurs selon Intel. (Crédit : Intel)

Intel parie gros sur Ice Lake, et voir de nombreux laptop construit avec ces processeurs devraient sortir bientôt. Mais il faudra compter aussi avec la concurrence. Des ordinateurs portables Ryzen de deuxième et de troisième génération commence à envahir le marché par le bas de gamme, aux côtés des puces Core de septième et de huitième génération qui céderont la place à Ice Lake et à ses futurs cousins, plus rapides. Qualcomm affirme aussi que son Snapdragon 8cx offre également des performances Core i5-class.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité