Les ventes indirectes de Keyyo en hausse de 15,6% au T3

Fin 2014, Keyyo déclarait vouloir porter ses ventes indirectes à plus de 50% de son chiffre d'affaires. L'objectif a donc été atteint avec de l'avance. Illustration : D.R.

Fin 2014, Keyyo déclarait vouloir porter ses ventes indirectes à plus de 50% de son chiffre d'affaires. L'objectif a donc été atteint avec de l'avance. Illustration : D.R.

Entre juillet et septembre derniers, les ventes indirectes de Keyyo ont représenté 3,15 M€, soit 51% des revenus trimestriels totaux de l'opérateur.

Pour le compte du troisième trimestre 2017, l'opérateur Keyyo a réalisé 6,13 M€ de chiffre d'affaires, soit 2,5% de moins qu'à la même période de l'année passée. L'entreprise continue de pâtir de la revente de ses taxiphones exploités sous l'enseigne Call-shops au quatrième trimestre 2016. Retraitée de la cession de cette activité grand public, ses revenus sont en revanche en hausse de 14,4%. Sur neuf mois, ils ont atteint 18,02 M€, progressant ainsi de 12,2% à périmètre comparable (-4,2% en données publiées). Pour Keyyo, le dynamisme de son activité au cours du troisième trimestre s'explique notamment par les campagnes marketing web et télé qu'il a menées ainsi que par la lancement de nouvelles offres de convergences de téléphonie fixe-mobile destinées aux entreprises de toutes tailles.

La marque blanche porte les ventes indirectes

Les ventes indirectes représentent le canal de commercialisation en plus forte croissance chez Keyyo. Portées par la diffusion en marques blanches des services de l'opérateur, elles se sont appréciées de 15,6% à 3,15 M€ entre juillet et septembre derniers. Sur neuf mois, elles ont représenté 9,17 M€ de revenus (+11,9%). En comparaison, les ventes directes de l'entreprise ont atteint 2,98 M€ (+13,1%) au troisième trimestre 2017 et 8,85 M€ (+12,6%) sur neuf mois.

Pour la totalité de l'exercice en cours, Keyyo table sur un chiffre d'affaires et un résultat opérationnel respectivement en hausse de 10% et de 20% à périmètre constant.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité