Métavers pro, un vrai départ en 2023 ? 

« Les métavers s'annoncent à la fois comme un marché porteur d'opportunités dont l'écosystème français pourrait se saisir, et un grand défi anthropo-technico-économique », souligne un rapport commandé par le gouvernement français.

« Les métavers s'annoncent à la fois comme un marché porteur d'opportunités dont l'écosystème français pourrait se saisir, et un grand défi anthropo-technico-économique », souligne un rapport commandé par le gouvernement français.

Lors du dernier Symposium/Xpo du cabinet Gartner qui s'est déroulé à Barcelone le mois dernier, le spécialiste des communications dans le cloud Avaya a fait une démonstration de son métavers au sein duquel les agents dans les centres de contact pouvaient assister et interagir avec leurs clients dans un monde virtuel. Au-delà de l'aspect visuel, l'objectif de cette démonstration était aussi de comprendre comment il est plus simple d'ajouter des fonctionnalités de centre de contact sans avoir à mettre en place une nouvelle plateforme ou à passer par une mise à niveau majeure. Le métavers, on en parle beaucoup surtout depuis le discours de Mark Zuckerberg, le patron de Meta (Facebook) en octobre 2021. Un an après, selon des révélations du Wall Street Journal, les chiffres de fréquentation de l'univers virtuel développé par l'entreprise Meta sont largement en dessous des prévisions de l'entreprise. Une chose est sûre, l'effervescence autour du métavers ne faiblit pas d'autant qu'une multitude de technologies vient s'y adosser comme la réalité virtuelle/augmentée, la blockchain, les NFT ou encore les cryptomonnaies, toutes ces technologies ouvrant d'ailleurs au web3 (voir tendance n°10). Selon le cabinet de conseil McKinsey, le marché du métavers pourrait représenter 5 000 milliards de dollars d'ici 2030. Des projections ambitieuses... D'après, cette fois-ci, une infographie publiée en septembre 2022 par l'ESN Keyrus qui se base sur plusieurs sources, 43 % des français sont intéressés par les expériences virtuelles et une personne sur 4 passera au moins 1 heure par jour dans le métavers en 2026. Si le métavers séduit en premier lieu les secteurs du gaming et de l'événementiel, bien d'autres domaines se montrent intéressés par ce phénomène dont l'industrie avec la simulation numérique (les jumeaux numériques étant plutôt vus, à la différence du métavers, comme une copie numérique d'un objet ou d'un système), mais surtout la distribution qui souhaite profiter de cette technologie immersive pour se digitaliser et proposer d'autres modes de consommation à ses clients. C'est par exemple le cas de Ralph Lauren qui a créé une expérience virtuelle de vacances sous Roblox, les utilisateurs peuvent ainsi personnaliser leurs avatars et acheter des vêtements de sport d'hiver. Le parfumeur Maison Berger avait invité ses fans à vivre une expérience immersive inédite lors de l'ouverture de son nouveau magasin situé dans le coeur du Marais à Paris en décembre 2021. Dernier exemple, la Fondation Yves Rocher qui s'est exposée dans le jeu de construction virtuel Minecraft pour sensibiliser les jeunes à l'importance des forêts. Toutes ces marques font appel le plus souvent à des start-ups spécialisées dans le métavers, ces dernières sont nombreuses, entres celles qui proposent des plateformes dédiées dans la blockchain à d'autres qui éditent des environnements virtuels et/ou augmentés en 3D sur mesure. La distribution n'est bien sûr pas le seul secteur en vogue, les expériences professionnelles autour du métavers se multiplient en France. Par exemple, le site de vente de biens immobiliers SeLoger a lancé en septembre dernier une expérience immersive de visite immobilière dans le métavers. Ainsi les futurs acheteurs peuvent se projeter dans la visite d'un appartement ou d'une maison. Autre exemple, dans le monde culturel où il a été rendu possible en 2021 à la Cité de l'architecture de Paris de se plonger au coeur des grottes de Lascaux sans se déplacer sur le site. Même les premières écoles dédiées au métavers voient le jour comme celle située à Paris La Défense dans des locaux à la Grande Arche ou encore la première académie dédiée au métavers située à Marseille qui vient d'ouvrir ses portes, un établissement initié par Meta en partenariat avec Simplon.co. Des académies à Nice, Paris et Lyon suivront. Nous restons toutefois très sceptique quand au succès du métavers.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité