Nokia seul maître à bord de Nokia Siemens Network

Le finlandais Nokia va verser 1,7 milliard d'euros pour racheter 50% de parts de Siemens dans la co-entreprise Nokia Siemens Networks spécialisée sur le marché des infrastructures des réseaux mobiles.

Nokia a annoncé qu'il avait pris 50% de Nokia Siemens Networks, co-entreprise créée en 2007 avec son partenaire allemand Siemens. Cette joint-venture spécialisée dans les équipements réseaux mobiles deviendra de ce fait une filiale à 100% du groupe finlandais. Nokia mettra 1,7 milliards d'euros sur la table pour s'approprier totalement la structure qui changera de nom. La marque Siemens disparaîtra et la nouvelle appellation sera annoncée après la clôture de l'opération qui interviendra au cours du 3èmetrimestre 2013.

Cette acquisition, qui a été validée par les conseils d'administration respectifs des deux groupes, sera soumise aux approbations réglementaires habituelles. Le Finlandais a déclaré qu'il soutiendrait le plan de gestion de la joint-venture, y compris le plan de restructuration qui est actuellement en cours, avec des ventes d'usines de production. Le management et la gouvernance de l'entreprise ne seront pas modifiés. Rajeev Suri sera maintenu à son poste de PDG et Jesper Ovesen, à celui de président du conseil d'administration.

Un potentiel de croissance intéressant

Le siège de Nokia Siemens Networks restera basé à Espoo, en Finlande, et la société continuera d'avoir une forte présence régionale en Allemagne, notamment sur son principal pôle à Munich. Sur les 1,7 milliard d'euros du prix d'achat, 1,2 milliards seront payés en numéraire à la fin de de la transaction. Le solde sera versé sous forme d'un prêt garanti de Siemens qui sera versé un an après la cession. Nokia a déclaré qu'il avait obtenu un financement bancaire pour la part en cash.

Sur son premier trimestre, Nokia a totalisé 5,85 milliards d'euros de revenus, en baisse de 20% par rapport à l'an dernier et une perte nette de 272 millions d'euros, moins importante comparé aux 928 millions affichée lors du même trimestre l'an passé. Le constructeur est en concurrence avec Samsung et Apple  sur le marché des smartphones et sur celui de l'ensemble de la téléphonie mobile. En établissant une position de leader sur la technologie 4G/ LTE, Nokia Siemens Networks offre un potentiel de croissance attractif pour Nokia, a commenté le groupe. Cette opération devrait aussi faire taire les rumeurs récurrentes de rachat de Nokia par Microsoft ou plus récemment Huawei. En intégrant l'activité réseau, la valeur du groupe finlandais est plus importante.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité