Open Text acquiert l'intégrateur de solutions cloud B2B GXS 1,17 milliard de dollars

Un aperçu du fonctionnement de la plate-forme cloud B2B de GSX, rachetée par Open Text. Crédit D.R.

Un aperçu du fonctionnement de la plate-forme cloud B2B de GSX, rachetée par Open Text. Crédit D.R.

Avec l'acquisition de GXS, spécialisée dans les solutions de commerce électronique interentreprises, Open Text veut renforcer sa plate-forme d'intégration BtoB pour les entreprises, au travers du cloud.


En rachetant le Groupe GXS pour 1,17 milliard de dollars, Open Text, le leader de la gestion de l'Information d'Entreprise (EIM) se dote d'une plateforme cloud de trading B2B très répandue, puisqu'elle connecte plus de 550 000 entreprises dans le monde. Selon le communiqué publié mardi par Open Text, la transaction devrait être finalisée dans les 90 jours. Comme l'indique ce même communiqué, Trading Grid de GXS « élimine la complexité et les coûts de l'intégration B2B « do-it-yourself» ». L'entreprise leader de l'intégration B2B « compte 2 900 collaborateurs et sa base installée comprend la moitié des entreprises du Fortune 1 000 », a déclaré hier le CEO d'Open Text, Mark Barrenechea, lors d'une conférence téléphonique. Selon un communiqué, sur l'exercice 2012, GXS affiche 487,5 millions de dollars de bénéfices. Sans des services comme Trading Grid, « il n'y aurait plus de commandes, les produits se perdraient en cours d'expédition, les factures ne seraient pas honorées », a ajouté le CEO de l'éditeur canadien.

En plus de la plate-forme, cette acquisition va permettre à Open Text de profiter de la grande expertise de GXS dans l'hébergement géré. « Nous allons également avoir la possibilité de vendre des produits croisés à la base installée de chaque entreprise », a encore déclaré Mark Barrenechea. « Au total, les deux entreprises combinées totaliseront plus de 80 000 clients », indique encore un communiqué. Parmi les concurrents de GXS, il y a Ariba, acquis l'an dernier par SAP pour 4,3 milliards de dollars. Et même si, au contraire de SAP, Open Text ne possède pas son propre logiciel ERP (enterprise resource planning), le rachat de GXS va lui permettre de renforcer sa capacité à aider les entreprises à échanger entre elles des informations dont dépendent leurs activités commerciales.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité