SAP utilise le machine learning pour améliorer ses prédictions

L'offre Analytics Cloud de SAP permet maintenant de simuler l'impact de décisions stratégiques sur les résultats futurs avec des questions de type what-if. (Crédit : SAP)

L'offre Analytics Cloud de SAP permet maintenant de simuler l'impact de décisions stratégiques sur les résultats futurs avec des questions de type what-if. (Crédit : SAP)

La plateforme analytique cloud de SAP met à profit ses capacités de machine learning pour renforcer la découverte d'informations, mettre en évidence les résultats inattendus et étendre l'analyse prévisionnelle.

SAP vient d'étendre les capacités d'analyse augmentée apportées par les fonctions d'apprentissage machine de sa solution Analytics Cloud. Ces dernières sont disponibles depuis l'automne au sein de son offre SaaS qui réunit fonctions de planification, de BI et d'analyse prédictive au-dessus de sa plateforme HANA Cloud. Le machine learning permet en particulier d'identifier des corrélations dans les données, de faire de la détection d'anomalies et de risques, de prévoir les évolutions de performance et d'automatiser la création de tableaux de bord complexes. Ces capacités ML peuvent être ajoutées par les utilisateurs à leurs workflows BI.

Dans un communiqué, SAP indique que les utilisateurs peuvent poser des questions en langage naturel et automatiser la découverte d'informations pour faire ressortir les valeurs inattendues. L'analyse renforcée par l'apprentissage machine permet de comprendre quels sont les principaux éléments qui ont contribué aux résultats, sans que l'utilisateur ait à explorer lui-même les données. Maintenant, il est également possible de simuler l'impact de décisions stratégiques sur les résultats futurs avec des questions interactives de type what-if. L'apprentissage machine permet aussi aux analystes métiers d'entraîner des modèles pour prédire les résultats futurs. Par ailleurs, sur les séries temporelles, les prévisions sont automatiquement mises à jour au fur et à mesure des nouvelles données disponibles. « Il est maintenant possible d'améliorer les visualisations et les prévisions de planification avec des projections futures pour détecter si, et quand, il y a un risque de manquer les cibles fixées », explique SAP sur son site.

Le FC Nuremberg recourt à l'analyse augmentée

Pour illustrer l'intérêt des ajouts apportés à Cloud Analytics, l'éditeur allemand cite en exemple l'utilisation qu'en fait le club de football FC Nuremberg. Celui-ci s'appuie sur Analytics Cloud pour évaluer les performances de ses joueurs. Les capacités de BI augmentée lui permettent d'identifier les facteurs qui influencent réellement les performances des joueurs afin de pouvoir les améliorer, explique Mario Hamm, directeur financier du club, dans un communiqué.

Analytics Cloud s'est par ailleurs enrichi de fonctions de planification collaborative, indique encore SAP. Enfin, la connexion à une centaine de sources de données supplémentaires porte à 250 le nombre de sources auxquelles la solution SaaS peut se connecter. Selon son éditeur, l'offre analytique cloud est actuellement exploitée par 2 400 de ses clients.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité