(Septembre) - Wstore et Inmac ne font plus qu'un

Le rachat d'Inmac par Wstore en novembre 2005 a abouti à une fusion complète des deux revendeurs. Au mois de juin dernier, leurs actifs ont été réunis sans bruit au sein d'une seule et même entité, Inmac Wstore SAS. Patrice Laureau, le patron de Wstore, en devient logiquement le Pdg, assisté par ses fidèles : Roland Tripart, qui prend en charge la direction des marchés grands comptes de l'entreprise, et Christophe Maillard, qui dirige quant à lui l'activité PME. Guy Sakelario, le Pdg d'Inmac et Jean-Michel Quercy, son directeur général adjoint, ne font pas partie de la société. Ils ont quitté Inmac au mois d'avril. «Nous étions d'accord sur les objectifs à atteindre mais nos avis divergeaient sur le rythme rapide auquel je voulais faire évoluer l'entreprise», explique Patrice Laureau, le Pdg de Wstore Inmac. Cette évolution a pour but, selon ce dernier, de faire d'Inmac Wstore une entreprise «orientée 100% clients». Un objectif dont Inmac était très certainement beaucoup plus éloigné que Wstore, puisqu'il avait principalement basé sa démarche commerciale sur l'envoi de catalogues pour générer des leads. «Pour autant, il n'est pas question de rompre avec les catalogues, insiste Patrice Laureau. Ces supports serviront également notre stratégie d'adressage plus fin des clients, notamment par une multiplication du nombre de catalogues personnalisés pour les grands comptes». Une charge dévolue au pôle marketing clients d'Inmac Wstore, dont la direction a été confiée à Sylvain Perrot, qui a récemment rejoint l'entreprise. Éric Lasne, un ancien de chez But, a lui aussi rejoint le revendeur informatique, à la direction des achats. A la mi-septembre, ce sera au tour de Frédéric Boublil de faire de même pour prendre la direction marketing. Dans le courant du mois, Inmac Wstore devrait également mettre en ligne la nouvelle version de son site web, qui comme son nouveau logo reprendra le nom des deux marques. Les nouveaux moyens et la nouvelle approche dont s'est armés l'entreprise doivent lui permettre de devenir le numéro un français des commodités en France. Un marché dominé par Computacenter et SCC, sans que l'on sache très bien lequel occupe la première place. Pour y parvenir, Inmac Wstore devra notamment juguler, avant d'inverser la tendance, l'hémorragie de clients PME-PMI que connaissait Inmac depuis environ cinq ans. Selon Patrice Laureau, cet objectif devrait être atteint d'ici à la fin de l'année

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité