Toujours plus d'exposants et de technologies sur IT Partners

L'édition 2018 d'IT Partners se tiendra les 14 et 15 mars prochains à Disneyland Paris. Crédit Photo : Reed Expositions.

L'édition 2018 d'IT Partners se tiendra les 14 et 15 mars prochains à Disneyland Paris. Crédit Photo : Reed Expositions.

Le salon IT Partners accueillera plus de 200 stands d'exposants pour son édition 2018. Outre les nombreux types de solutions auxquels il s'est ouvert en douze ans d'existence, il mettra également en avant l'IoT, la réalité virtuelle et augmentée et la robotique de services.

En route vers sa treizième édition qui se tiendra les 14 et 15 mars 2018 à Disneyland Paris, IT Partners s'est imposé depuis longtemps comme un temps fort pour le monde de la distribution IT, télécoms et bureautique. Le salon n'en a pas moins gardé sa capacité à prendre encore de l'envergure, même s'il se garde de toute volonté d'expansion à tout crin. A l'heure de la rédaction de cet article, les organisateurs de ce rendez-vous ont déjà enregistré un nombre d'exposants supérieur au résultat final de l'année précédente et il leur reste quatre mois pour en convaincre davantage. « En 2017, 190 entreprises étaient exposantes en direct, sans compter les marques représentées. Elles devraient être au moins 5% de plus à venir au contact des milliers de revendeurs qui visiteront le salon en mars », détaille Laurent Eydieu, le directeur de la division nouvelles technologies de Reed Expositions France.

Cette progression, IT Partners la doit en partie à la venue de nouveaux éditeurs et fabricants. Il peut aussi compter sur un taux de fidélisation particulièrement élevé. Ses statistiques montrent en effet que 80 à 85% de ses exposants reviennent alors que ce taux est généralement compris entre 70 et 75% pour les salons professionnels.

De nouvelles thématiques présentées aux prestataires par des prestataires

« Ce qui porte le salon, c'est la bonne santé du marché professionnel de l'IT, même si certains segments sont en difficulté. Nous évoluons dans une industrie où les opportunités de vendre sont nombreuses et amplifiées actuellement par la transformation digitale. Elle augmente l'appétence des clients pour de nouveaux types de solutions », estime Laurent Eydieu. Et puisque l'offre proposée aux entreprises ne cesse d'évoluer, IT Partner doit suivre lui aussi chaque année. En 2006, pour sa première édition, l'événement était tourné vers l'informatique et la bureautique. Par la suite, il s'est ouvert aux télécoms, à la vidéosurveillance, à l'intégration audiovisuelle... En mars prochain, c'est à la réalité virtuelle et augmentée qu'il va consacrer aussi de l'espace, ainsi qu'à l'IoT et la robotique de service qui avaient déjà fait leur apparition en 2017.

Le dernier de ces trois thèmes sera notamment porté par l'intégrateur lyonnais Hoomano qui animera une zone dédiée et fera par la même occasion la promotion des solutions qu'il conçoit. De son côté, le prestataire de services Airria se chargera d'exposer et de mettre en place des éléments démonstratifs liés aux objets connectés. Ce sujet sera aussi abordé sur les stands d'autres exposants comme Samsung et Microsoft. On pourra également compter sur Intel et Augment pour diffuser de l'information autour de la réalité virtuelle et augmentée. « Il existe de plus en plus d'applications autour de ces technologies, que ce soit dans les domaines de la santé, de l'hospitality ou encore du retail », indique Laurent Eydieu. Les prestataires IT ont tout intérêt à se les approprier. »

Plus de confort pour les visiteurs

IT Partners, ce sont donc des exposants, des technologies et aussi des milliers de visiteurs qu'il faut accueillir dans de bonnes conditions, tout en tenant compte du fait que l'espace occupé par le salon n'est pas extensible. « L'après-midi de la première journée, la population est très dense et cela rend la circulation plus difficile dans les allées. Nous travaillons sur une infrastructure d'accueil modulaire qui va pouvoir disparaître pour devenir un espace de repos », explique Laurent Eydieu. Dit autrement, une partie des comptoirs situés à l'entrée où sont délivrés les badges d'accès pourront laisser leur place et être réinstaller au besoin.

L'espace restauration va lui aussi gagner en confort et monter en gamme avec l'arrivée d'un nouveau prestataire aux commandes. Idem pour l'espace VIP où peuvent s'installer les revendeurs réalisant plus de 5 M€ de chiffre d'affaires annuel. Ils étaient environ 300 en mars dernier.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité