Un kit WiFi mesh au prix serré chez Vilo Living

Vilo perturbe le marché des routeurs avec un réseau maillé à 30€ par nœud.

Vilo perturbe le marché des routeurs avec un réseau maillé à 30€ par nœud.

Comment profiter de l'impressionnante couverture d'un réseau maillé sans avoir à payer de surcoût pour la dernière technologie WiFi ? Vilo Living a, semble-t-il, la solution.

Vilo Living n'est peut-être pas une marque très connue dans le domaine des réseaux domestiques. Mais à 30 euros par noeud, son système WiFi maillé Vilo Mesh est le moins cher jamais vu sur le marché. Certes, ce faible coût suppose un compromis. En effet, le système bi-bande (2,4 et 5 GHz) de Vilo est basé sur l'ancienne technologie WiFi 5 (alias 802.11ac), commercialisée pour la première fois en 2013, et non sur la dernière technologie WiFi 6 ou WiFi 6e (beaucoup plus rapide). Les technologies WiFi 6 et WiFi 6e sont toutes deux basées sur la technologie 802.11ax, mais cette dernière offre une bande passante encore plus large en exploitant un spectre radio supplémentaire dans la gamme des fréquences à 6 GHz, moins encombrées.

Vilo fait le pari qu'au lieu d'investir dans du matériel de pointe beaucoup plus cher, de nombreux utilisateurs préfèreront opter pour une solution moins chère et surtout bien meilleure que celle qu'ils pourraient s'offrir à un prix équivalent : 30 euros pour un routeur pouvant couvrir 140 mètres carrés, et 30 euros pour chaque noeud supplémentaire pour couvrir 140 mètres carrés de plus. Il est également possible d'acheter un pack de trois routeurs mesh de Vilo pouvant couvrir en WiFi une maison de 420 mètres carrés pour seulement 79 euros.

Fonctions essentielles

Les petits noeuds blancs (7 x 7 x 15 cm) sont très discrets, mais chacun d'eux est équipé de trois ports Ethernet gigabit, si l'utilisateur dispose d'une infrastructure câblée pour en tirer parti. Le système supporte le beamforming ou filtrage spatial, le Band Steering et le MU-MIMO (multi-utilisateur, entrées multiples/sorties multiples) pour prendre en charge plusieurs clients simultanément (Vilo affirme que chaque noeud peut gérer jusqu'à 65 appareils).

Une passerelle ou un modem à large bande reste néanmoins nécessaire pour se connecter au service du fournisseur d'accès Internet, et le noeud Vilo branché sur ce dispositif deviendra le routeur du réseau domestique. Toute la configuration et le contrôle du réseau mesh passent par l'application Vilo (elle nécessite Android 8 ou iOS 9.0 ou une version plus récente), y compris la configuration d'un réseau invité et l'activation du contrôle parental, des fonctions incluses sans surcoût.

La concurrence déjà en WiFi 6

Vilo affirme que son réseau maillé offre une bande passante maximale théorique de 300 Mb/s sur un réseau 2,4 GHz et de 867 Mb/s sur un réseau 5 GHz. C'est certainement assez rapide pour diffuser des vidéos en continu et faire la navette entre des fichiers, même s'il n'y a pas de canal de transmission de données dédié comme avec certains routeurs plus avancés, y compris d'anciens modèles 802.11ac.

 Le kit de Vilo tient la comparaison avec des dispositifs concurrents comme celui de Eero, dont le système à trois noeuds était vendu 181 euros pendant les Prime Day, soit plus du double du kit de Vilo. Le pack de trois systèmes WiFi maillés tri-bandes d'Orbi coûte 299 euros (la troisième bande est dédiée à la transmission de données). Le pack de trois Eero coûte normalement 259 euros chez Amazon, ce qui représente une économie de près de 180 euros pour le kit de Vilo. Bien sûr, les les solutions maillées concurrentes offrent une bande passante bien supérieure - en WiFi 6 - à celle de Vilo, mais le constructeur croît que le rapport prix/performances saura séduire les utilisateurs.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité