Des résultats en berne et un plan social à la clé chez Lexmark

Le constructeur américain d'imprimantes vient de publier des résultats trimestriels en baisse par rapport à ceux de l'année dernière. Lexmark a en effet dégagé au quatrième trimestre 2005 un bénéfice net de 82,3 millions de dollars, contre 155 millions de dollars un an plus tôt, soit une baisse de près de moitié de son bénéfice. Quant au chiffre d'affaires, il s'est établi sur le trimestre écoulé à 1,37 milliard de dollars, contre 1,54 milliard pour le trimestre équivalent de l'an dernier. Cette baisse des résultats s'explique par le recul des ventes d'imprimantes et de consommables du fabricant. Lexmark a donc décidé de supprimer 6% de ses effectifs, soit 825 postes (sur 12 000 dans le monde), dont 300 en France où Lexmark emploie 750 personnes. Le plan social touchera les deux sites français du groupe : le siège social de Boigny-sur-Bionne, près d'Orléans (180 postes seraient concernés par les licenciements), et le site de Paris-La Défense (120 postes concernés), qui regroupe les fonctions marketing, vente et ressources humaines. Le groupe a également annoncé la fermeture d'une usine de cartouches d'encre à Rosyth, en Ecosse, qui aboutira à la suppression ou à la délocalisation de 700 emplois

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité