Intel riposte à l'Opteron d'AMD en lançant de nouveaux Xeon

D'après les premiers tests de la puce, les Xeon Dempsey devraient permettre à Intel de revenir dans la course aux performances face aux derniers Opteron. En revanche, ils ne devraient guère améliorer la situation d'Intel en terme de consommation.

Intel devrait profiter de son forum développeurs, qui s'ouvre demain à San Francisco, pour lancer une nouvelle famille de puces Xeon bi-coeur, nom de code Dempsey, destinée à remplacer l'actuel Xeon "Paxville", lancé en catastrophe à la fin 2005 pour contrer la progression des puces bi-coeurs Opteron. Les puces Xeon "Dempsey" sont des puces double-coeurs pour serveurs bi-processeurs (DP). Elles sont gravées en technologie 65 nm, embarque 4 Mo de cache (2 Mo par coeur) . Par rapport aux Xeon existants les puces Dempsey on l'avantage de supporter des fréquences pouvant atteindre 3,8 GHz et d'utiliser un bus système 1066 Mhz. Ces nouvelles puces devraient être couplées à un nouveau chipset (nom de code Blackford) supportant la mémoire FBD-DDR2 (Fully Buffered Dimm DDR2) pour une bande passante mémoire élargie et une latence réduite. Blackford devrait aussi supporter la technologie de virtualisation matérielle VT d'Intel. D'après les premiers tests de la puce, les Xeon Dempsey devraient permettre à Intel de revenir dans la course aux performances face aux derniers Opteron. En revanche, ils ne devraient guère améliorer la situation d'Intel en terme de consommation. Les Xeon Dempsey devraient ainsi afficher une consommation moyenne (TDP) d'environ 130 W et une consommation maximale de 150 W TDP, à comparer aux 95 W d'un Opteron 285 à 2,6 GHz. Des versions basses consommation de Dempsey, cadencées à 95 W devraient aussi être proposées par Intel mais elle utiliseront un bus dont la fréquence sera abaissée à 533 MHz, ce qui devrait notablement dégrader leurs performances. Dans la réalité, un serveur Xeon Dempsey typique devrait donc consommer entre 40 et 80% d'énergie en plus qu'un serveur Opteron équivalent selon la charge. En fait pour voir Intel redevenir vraiment compétitif avec les Opteron bi-coeur d'un point de vue ratio performance/consommation, il faudra attendre la prochaine génération de Xeon "WoodCrest" attendue au second semestre. WoodCrest utilisera la nouvelle architecture NGMA (Next Generation Micro-Architecture) développée par Intel sur la base de ses puces mobiles Pentium-M. WoodCrest devrait consommer environ 80 W si l'on en croit les premières données publiées par Intel. Entretemps AMD devrait avoir donné plus de précision sur l'évolution de ses puces Opteron et notamment leur passage en gravure 65 nm...

Un chiffre d'affaires revu à la baisse chez Intel

Le fondeur a fait savoir vendredi dernier que son chiffre d'affaires pour le premier trimestre de l'année 2006 serait moins élevé que prévu. Au lieu de 9,1 à 9,7 Md$ attendus, l'entreprise ne devrait plus enregistrer sur la période que des revenus compris entre 8,7 et 9,1 Md$. L'année dernière pour la même période, Intel avait publié un résultat de 9,4 Md$. Le fondeur explique la situation dans laquelle il se trouve en ce début d'année par une demande moins forte que prévue et une légère diminution de sa part de marché. L'entreprise subit en effet la concurrence d'AMD, qui a connu une fin d'année aussi profitable qu'elle a été difficile pour le fondeur texan. Alors que le premier a vu ses ventes progresser de 80 % au dernier trimestre 2005, celles d'Intel enregistraient un recul de 10 % sur le continent américain et une quasi-stagnation en Europe. Fabrice Alessi

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité