La start-up française Aduno distinguée par Frost & Sullivan

La jeune société française Aduno vient de se voir décerner le prix « Product differenciation innovation 2006 » par le cabinet Frost & Sullivan, pour sa toute récente offre de visioconférence QES Conferencing. Créée en 2002 par Bernard Brabet, Aduno a déjà bénéficié de l'aide de France Telecom (procédure d'essaimage) et de l'Anvar, mais surtout de l'expertise de son fondateur, qui avait lancé Genesys en 1988. Alors que les principales solutions de visioconférence réclament de chaque participant de composer un nouveau numéro avec un nouveau code d'identification à chaque fois, Aduno a choisi de mettre en place un numéro unique et un système d'authentification personnalisé (QES Conferencing reconnaissant le numéro d'appel ou, dans le cas contraire, réclamant une identification depuis un PC ou PDA connecté). C'est une des caractéristiques que Frost & Sullivan a voulu récompenser. Le cabinet américain a également apprécié l'accès à l'ensemble des services à l'aide d'un navigateur Internet standard, sans téléchargement de plug-in, grâce à la mise en ?uvre de technologies Ajax. Cet accès Web permet notamment une gestion complète de la conversation : qui peut parler, avec qui, etc.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité