Le CEA attaque les fabricants d'écrans LCD

Le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) est en procès avec plusieurs fabricants d'écrans LCD asiatiques qui ont utilisé illégalement une technologie inventée par ses chercheurs il y a vingt ans et qui a été déposée en 1986. Un préjudice estimé entre 70 et 100 millions d'euros. Ladite technologie consiste à aligner les cristaux liquides perpendiculairement à la plaque de verre de l'écran, contrairement à l'alignement parallèle classique, ce qui permet un meilleur affichage et un angle de vue plus important. Cette technique a été employée à l'époque pour les écrans plats à cristaux liquides utilisés pour les Minitel. Le (CEA) a trouvé le mois dernier un terrain d'entente avec le fabricant d'écrans LCD Sharp au sujet de la violation de sa technologie VA (verticalement aligné). Sharp a ainsi assuré qu'il lui verserait plusieurs millions de dollars en réparation. Le commissariat, qui avait déjà passé un accord amiable l'année dernière avec les marques Sanyo et Fujitsu, est toujours en procès avec des fabricants asiatiques. LG Philips et Sony sont quant à eux hors de cause puisqu'ils en ont acquis une licence.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité